Politique
Agriculture
Actualités

VIDÉO - Pauline Marois vient cueillir la pivoine qui porte son nom

vendredi le 17 septembre 2021
Modifié à 10 h 06 min le 17 septembre 2021
Par Mario Pitre

Bien que la floraison de la pivoine soit échue, l’horticulteur Martinus Mooijekind a remis le plant de la pivoine Pauline Marois à l’ex-première ministre, lors de sa visite à Saint-Stanislas-de-Kostka. (Photo Journal Saint-François Mario Pitre)

L’ex-première ministre du Québec, Pauline Marois, a effectué une visite chez l’horticulteur Martinus Mooijekind le jeudi 16 septembre à Saint-Stanislas-de Kostka, pour prendre possession d’une pivoine nommée officiellement en son nom.

La pivoine Pauline Marois avait été dévoilée en juin 2020 mais, pandémie oblige, la principale intéressée n’avait pu assister à la cérémonie organisée par la députée Claude DeBellefeuille.

Ce n’était que partie remise et Mme Marois a pu profiter d’une superbe journée ensoleillée pour venir boucler la boucle de cet événement horticole. Pour l’occasion, M. Mooijekind était entouré des membres de sa famille, de même que de Mme DeBellefeuille, du maire suppléant de Saint-Stanislas-de-Kostka, Jean-François Gendron et de quelques proches sympathisants.

M. Mooijekind a donné ses recommandations à Mme Marois, sous l’œil intéressé de la députée Claude DeBellefeuille et du pro-maire de Saint-Stanislas-de-Kostka, Jean-François Gendron. (Photo Journal Saint-François Mario Pitre)

Tinus a consacré près d’une décennie à créer cette pivoine baptisée Pauline Marois. « Je cherchais quelqu’un de spécial dont je pouvais utiliser le nom et Claude (DeBellefeuille) m’a suggéré le nom de Mme Marois. Elle a ensuite fait les démarches pour obtenir la permission », raconte l’horticulteur d’origine hollandaise, qui a déjà été maire de Salaberry-de-Valleyfield. 

Pour sa part, celle qui est devenue en 2012 la première femme première ministre du Québec, s’est montrée émue par ce geste. 

«Je suis une amoureuse de la nature et des fleurs et c’est émouvant pour moi. C’est important qu’il y ait de la beauté dans nos vies et les fleurs, c’est la beauté, a-t-elle confié. Et regardez cette fleur, elle est très belle.»

Propriétaire depuis 1986 de la Pivoinerie Martinus à Saint-Stanislas-de-Kostka, M. Mooijekind possède aujourd’hui quelque 17 500 plants. La pivoine Pauline Marois a été enregistrée en février 2020 auprès de l’American Peony Society

Le plant original élaboré par l’horticulteur, qui mesure 42 pouces de hauteur, a été divisé en trois afin d’engendrer d’autres nouveaux plants dans l’avenir. 

« Le plant (original) ne sera jamais vendu à personne, il va être partagé et c’est Mme Marois qui va décider à qui ces plants vont aller », signale Martinus Mooijekind.

 

 

 

 

 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous