Pilotes, démarrez vos moteurs!

Pilotes, démarrez vos moteurs!

Le champion 2015 de la classe H-350

C’est un nouveau site qui accueillera les pilotes de la Ligue de régates d’hydroplanes (HRL) pour le coup d’envoi officiel de la saison 2016, les 4 et 5 juin, à Gananoque en Ontario.

Quelque 70 équipes de course réparties dans quatre classes d’embarcations en viendront aux prises sur les eaux de la rivière St. Lawrence dans la région des Mille-Isles. Les coureurs des catégories Grand Prix, Hydro 350, Formule 2500 et 2,5 litres se disputeront la Coupe Nickel qui était à l’enjeu lors du dernier événement motonautique tenu à Gananoque dans les années ’50.

Si les compétiteurs de la classe Grand Prix ont déjà entamé leur campagne à Stuart en Floride, les conducteurs des autres classes prendront leurs premiers départs en ce début de course au championnat. Les champions seront couronnés à la 8e sortie des hydroplanes aux Régates de Beauharnois, les 3 et 4 septembre.

En Grand Prix, le champion en titre, Bert Henderson a annoncé ses couleurs à Stuart en décrochant la victoire aux commandes du «Steeler EMS» GP-777. Le pilote de Brockville (Ontario) a distancé les Américains Tom Pakradooni (GP-88), Marty Wolfe (GP-93) et Tom Thompson (GP-525) ainsi que le Québécois Mario Blain, de McMasterville, à bord de son nouveau «Canada Boy» GP-757.

A Gananoque, Henderson devra se méfier du combatif Andrew Tate, qui a été écarté de la finale à Stuart en raison d’un incendie dans le «GP-101» et de Brandon Kennedy, qui a éprouvé des ennuis mécaniques avec le nouveau «Team H8 Cancer» GP-25. De plus, le triple champion de la classe Grand Prix entre 2008 et 2011, Pierre Maheu fait un retour sur les flots au volant du «Intensity» GP-50 de Ken Brodie II. Même s’il aura quelques restrictions à écouler, le résidant de Saint-Michel peut aspirer à une place en finale.

Les Québécois Eric Langevin (GP-12), Martin Rochon (GP-77), Mathieu Daoust (GP-9) et Bertrand Dulude (GP-48), un nouveau venu en GP, tenteront également de laisser leur marque.

Sylvain Campeau cède son volant

Du côté de la classe Hydro 350, le champion défendant Sylvain Campeau doit se retirer à cause d’une blessure au dos et il passe le flambeau à Jonathan Daoust qui hérite du «Canadian Tire» H-15. Au sein de ce groupe très compétitif qui compte 24 inscrits, on retrouvera notamment Jimmy King (H-12), Nicolas Rousse (H-225), Norm Ensbury (H-99), Kent Henderson (H-777), Richard Haineault (H-2), Marc Lecompte (H-104), Yannick Léger (H-21) et Patrick Haworth, vainqueur à Stuart dans le nouveau «Bad Influence» H-79 de Michael Grendell.  Samuel Pagé-Morin, champion en 2014, reprend le collier dans le «Qualiplast» H-16 alors que Rémy Leblanc (H-799), Donny Allen Jr. (H-14) et Nathalye Campeau (H-396) font le saut en H-350.

La farouche Formule 2500 réunit de nouveau le champion 2015, Donald Leduc (H-48), de même que Bobby King (F-242), Rob Stevenson (F-10), Yan Beaupré (F-36), Doug Rapp (F-79), Yan Lecompte (F-28), Tom Huganir (F-69), Jean-François Latour (F-8), Tyler Kaddatz (F-518), Frédéric Couturier (F-313) et Yves Villeneuve (F-6). Les gagnants du podium de saison en 2,5 litres, Karson Kennedy (F-25), Leah Hoosick (F-27) et Guillaume Charrette (F-17) se joignent à la classe F-2500.

Ces changements signifient que la classe 2,5 litres aura un nouveau champion et l’expérimentée Alexis Weber (S-551) vient en tête de liste pour la succession de Karson King, d’autant plus qu’elle partagera son volant avec Steve Armstrong. Claude Abbott (S-67), Tommy Shannon (S-4), Samuel Tremblay (S-5), Derek Demers (S-44), Sébastien/Stéphanie Leduc (S-100), André Bergeron (S-18), Marie-Eve Vallières (S-96) et la recrue Eric Mckenna (Le Vegas EMK S-999), entre autres, devraient faire des vagues. Philippe-Hervé Cardinal fera ses débuts dans le «Dream Maker» S-222.