Accès à la propriété et qualité de vie attirent les nouveaux résidents

Accès à la propriété et qualité de vie attirent les nouveaux résidents

La qualité de vie est un des éléments qui attirent les nouveaux résidents dans la région.

Crédit photo : MRC Beauharnois-Salaberry

Le prix des habitations et la qualité de vie apparaissent comme les principaux facteurs qui ont incité les nouveaux résidents à s’établir dans la MRC Beauharnois-Salaberry.
C’est ce que révèle un sondage mené au cours de la dernière année parmi les nouveaux acquéreurs de propriétés sur le territoire de la MRC de Beauharnois-Salaberry. Ce sondage en ligne était mis de l’avant dans le cadre de la campagne de promotion de notoriété nationale Ça vaut de l’or.
L’attrait de la banlieue, la proximité et la qualité des services aux citoyens sont également parmi les facteurs les plus attrayants, selon les répondants. Parmi les autres indicateurs qui ressortent du sondage, on constate que la maison unifamiliale est le type de propriété privilégié lors d’une acquisition, suivi par la maison jumelée et le condominium.
Selon le CLD Beauharnois-Salaberry, les résultats obtenus par le biais du sondage ont servi d’indicateurs pour mesurer l’impact et les retombées de la campagne Ça vaut de l’or.

De gauche à droite : Tony Lavoie, coordonnateur de projets au CLD Beauharnois-Salaberry, Joanne Brunet, directrice générale du CLD Beauharnois-Salaberry, Sylvie Villemure, directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie Beauharnois-Valleyfield-Haut-Saint-Laurent, Jean-Sébastien Faubert, gagnant du concours et Yves Daoust, maire de Saint-Louis-de-Gonzague.

1000 $ en chèques-cadeaux
Toujours dans le cadre de cette campagne de promotion nationale, les partenaires ont pu remettre 1000 $ en chèques-cadeaux de la Chambre de commerce et d’industrie Beauharnois-Valleyfield-Haut-Saint-Laurent à Jean-Sébastien Faubert, un nouveau résident de Saint-Louis-de-Gonzague.
Celui-ci comptait parmi les participants à ce sondage les rendant éligibles au tirage des chèques-cadeaux échangeables chez plusieurs commerçants de la région.

Quelques statistiques de la campagne Ça vaut de l’or

-Près de 70 000 visiteurs uniques et plus de 135 000 pages vues sur le site web de la campagne

– 32 % en provenance de la grande région de Montréal (Montréal, Laval et Longueuil)

-Publi-reportages dans plusieurs médias comme La Presse, Les Affaires et V-télé et des publicités dans les journaux TC Média et Journal de Montréal.

-Affichage dans le métro de Montréal et sur différents axes routiers

-Coûts annoncés : environ 1 M$