Automobile
Coin-conseils

Vos pneus sont-ils bien gonflés ?

vendredi le 11 mars 2022
Modifié à
Par Benoit Charette

autoben@videotron.ca

Avec le prix actuel de l’essence, tous les petits trucs qui aident à sauver de l’argent aident. Vous faites peut-être partie des 50% des gens qui roulent avec des pneus sous-gonflés ou surgonfler. C’est autant d’automobilistes qui surconsomment, usent leurs pneus trop rapidement ou augmentent le risque d’accident.

Vos yeux dans la voiture

Depuis 2007, une majorité de véhicules sont équipés d’un TPMS (Tire Pressure Monitoring System). Ces systèmes électroniques sont non seulement capables de détecter une fuite soudaine (la crevaison) mais également d'alerter le conducteur lorsque la pression a simplement besoin d’être mise à niveau. Or, on sait que rouler sous gonflé accélère l'usure et l'échauffement des pneus, deux facteurs de l'éclatement.

Un petit écart qui fait toute la différence

Il faut en effet savoir qu'un écart de 0,6 bar réduit de 15 % la durée de vie du pneu ; qu'un sous-gonflage de seulement 0,2 bar augmente de 1 % la consommation de carburant. Or, aucune enveloppe n'est étanche à 100 %. Les manufacturiers considèrent même comme normale une perte de pression de 0,2 bar tous les trois mois. Lorsqu'on sait que plus de la moitié des Québécois ne se préoccupe de ses pneus que deux fois par an...

Prenez deux minutes une fois par mois

Gonfler correctement les pneus est un moyen de minimiser la quantité d'énergie nécessaire pour pousser le véhicule sur la route. Ainsi, lorsque la pression des pneus descend en dessous de la pression optimale, le pneu se déforme ou s'aplatit... et lorsque le pneu s'aplatit, il est plus difficile pour le pneu de rouler sur la chaussée, et il faut alors plus d'énergie pour déplacer le véhicule sur la route. Prenez le temps de vérifier votre pression une fois par mois en suivant la pression des pneus affichée dans la portière du conducteur de la voiture.

Le gonflage à l'azote

L'azote est un gaz inerte inoffensif et ininflammable déjà utilisé pour le gonflage des pneus en compétition automobile, notamment en formule 1. Le gonflage à l'azote garde vos pneus plus longtemps à la bonne pression. De fait, ils chauffent moins et le risque d'éclatement diminue. La pression de vos pneus reste stable. Cela vous permet d'en limiter l'usure et d'économiser du carburant en ne roulant pas sous-gonfler.

Le texte Vos pneus sont-ils bien gonflés ? provient de L'annuel de l'automobile - Actualité automobile