Faits divers

Vols et stupéfiants: 5 arrestations dans le Haut-Saint-Laurent

vendredi le 29 novembre 2019
Modifié à 16 h 05 min le 29 novembre 2019
Par Mario Pitre
La Sûreté du Québec a procédé à 5 arrestations dans la nuit du 28 novembre à Très-Saint-Sacrement, près de Howick, en lien avec des vols de VTT et possession de cannabis. Au cours de la nuit du 28 novembre, les policiers de la MRC du Haut-Saint-Laurent ont reçu l'appel d'un citoyen à l'effet que deux véhicules tout-terrain venaient tout juste d'être volés sur un terrain situé à Howick, raconte la porte-parole Ingrid Asselin. À la suite à d'observations suspectes que les policiers avaient réalisées cette même nuit dans le cadre de leur patrouille régulière dans le secteur de Très-Saint-Sacrement, ils se sont rapidement rendu à proximité d'une résidence du chemin Fertile Creek. Peu de temps après leur arrivée, ils ont localisé un véhicule suspect qui se dirigeait à cet endroit et en tentant de l'intercepter, les deux occupants du véhicule ont pris la fuite à pied en se dirigeant dans une résidence. Les policiers les ont rapidement rattrapés et arrêtés et c'est à ce moment qu'ils ont constaté que les deux véhicules tout-terrain qui venaient d'être volés se trouvaient sur le terrain de cette résidence. Les policiers ont procédé à l'arrestation des cinq personnes qui étaient dans la résidence et une perquisition a eu lieu au cours de l'avant-midi. Les enquêteurs ont saisi trois véhicules tout-terrains qui étaient rapportés volés, un motocross rapporté volé, quelques kilos de cannabis en vrac et des casques de protection. De plus, d'autres véhicules tout-terrain, une moto et un tracteur ont été saisis pour des fins d'identification. Des cinq personnes arrêtées, un homme de 31 ans, Samuel Bégin Dagenais de Très-Saint-Sacrement, a été détenu et comparaissait aujourd'hui au palais de justice de Valleyfield pour faire face à sept chefs d'accusation, soit d'introduction par effraction dans un autre lieu qu'une habitation, de recel de divers biens, de possession de cannabis dans le but de le distribuer et de bris d'ordonnance de probation. Il demeure détenu jusqu'au moment de son enquête pour sa remise en liberté qui aura lieu le 2 décembre. Quant aux quatre autres suspects, trois hommes âgés de 23, 29 et 30 ans et une femme âgée de 22 ans, tous résidents de ce secteur, deux ont été libérés par le biais d'une promesse à comparaitre assortie de conditions et les deux pourraient se voir émettre ultérieurement une sommation à comparaître.

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous