Sports
Hockey

VIDÉOS - Les Braves se brûlent face aux Flames

le jeudi 15 septembre 2022
Modifié à 8 h 14 min le 16 septembre 2022
Par Eric Tremblay

etremblay@gravitemedia.com

Les Braves se sont inclinés 7-6 jeudi devant les Flames de Gatineau (Photo Journal Saint-François : E.T.)

À l'image du match de vendredi à Granby, les Braves ont encore passé bien du temps au cachot jeudi. Ultimement, les Flames de Gatineau ont profité de quatre buts en supériorité numérique pour se sauver avec une victoire de 7-6 en fusillade.

«Ça ressemble à vendredi en effet au niveau du momentum, reconnaît l'entraîneur-chef David Rochon. Par deux fois nous avons obtenu des punitions pour avoir eu trop de joueurs sur la glace. Les gars étaient trops anxieux d'embarquer. Tu peux 100 % éviter ça.»

Valleyfield avait pris les commandes du match 2-0 au premier tiers temps grâce aux buts de Benjamin Leblanc et Nathan Lévesque. C'est ensuite que le momentum a décidé d'aller s'asseoir au banc de punition. Les Flames ont réduit la marque avant le son de la sirène.

 

 

 

 

Les Braves ont réussi à maintenir une avance ou l'égalité jusqu'en début de troisieme période. Au travers un échange de buts lors de cet engagement, Jasmin Simon a retraité au vestiaire. L'entraîneur-chef a reconnu qu'il s'agissait d'une difficile journée au bureau pour son gardien. Mais il a concédé que l'homme masqué était malade. 

C'est dans cette condition que Xavier Sareault a vécu son baptême de feu. «Il rentrait dans la bouilloire pendant que l'eau était chaude», a-t-il fait remarquer. En 21 minutes de jeu, il a accordé un but sur six lancers.

Les unités spéciales 

Les Flames ont inscrit quatre buts sur l'attaque massive contre deux pour les Braves.

 

 

Quatre des six buts des locaux ont été inscrits par des défenseurs. Notamment le but qui a forcé la prolongation inscrit par Mathis Meilleur. Ce dernier a saisi l'opportunité de s'avancer dans l'enclave. «Je n'ai pas de trouble à ce qu'ils [les défenseurs] se portent en attaque, mais je ne veux pas qu'ils donnent de surnombres, a commenté Rochon. Quand ça provoque un surnombre, ça me donne des boutons.»

Olivier St-Louis, Benjamin Leblanc et le capitaine Étienne Parent sont les autres défenseurs qui ont touché la cible. Ils étaient sept à pivoter à la ligne bleue. Une situation qui devrait se répéter selon l'entraîneur-chef. «Quand Félix Perron a été sorti [pour avoir donné de la bande en deuxième période], on n'en avait pas de trop, a observé Rochon. Avec l'arrivée prochaine de Jesse Carrière et les possibles rappels, on va gérer ça au jour le jour.» Dylan Denis est le joueur qui a écopé et qui a cédé sa place à un défenseur supplémentaire.

 

 

Les autres buts sont venus de la palette d'Alexandre Legault et Nathan Lévesque. Ce dernier, avec son unité complétée par Mathis O'Driscoll et Matthew Bolduc, a été la plus efficace de la partie. Rochon a d'ailleurs apprécié le jeu de Lévesque qui selon lui a joué sa meilleure partie depuis son retour de Drummondville. Alexandre O'Neill a fourni trois mentions d'assistance à sa première partie dans le gilet des Braves.

Les Braves tenteront de décrocher une première victoire vendredi soir alors qu'ils rendent visite aux Rangers à Montréal-Est.

Dernières nouvelles