VIDÉO – Un nouvel arrêt autoroutier verra le jour à Rivière-Beaudette

Par Mario Pitre
VIDÉO – Un nouvel arrêt autoroutier verra le jour à Rivière-Beaudette
Les copropriétaires, Rick Wang, Daniel Doganieri et Johanne Levac étaient sur place mercredi pour assister à la démolition de la station d’essence Pétro-Canada de la rue Principale. (Photo : Journal Saint-François M.P.)

La station d’essence Pétro-Canada de la rue Principale, à Rivière-Beaudette, a été démolie mercredi et prendra place d’ici quelques mois dans un tout nouveau centre de services autoroutier.

Pour le copropriétaire du site, Daniel Doganieri, son épouse Johanne Levac et leurs associés, Rick Wang et Kevin Xi, il s’agira d’un investissement global de quelque 6 M$.

Le complexe comprendra une station d’essence Pétro-Canada, un dépanneur, de même qu’un restaurant A & W, un peu à l’image du point de service situé à la sortie du chemin Saint-Féréol à Les Cèdres.

« Le dépanneur sera d’une superficie de 5000 pieds carrés, ce qui constitue un modèle parmi les plus grands au Canada », explique Rick Wang. L’établissement d’une superficie totale de 7000 pieds carrés sera doté de son propre système de filtration et de traitement des eaux.

Au total, le projet devrait créer une cinquantaine d’emplois à temps plein et à temps partiel.

Selon M. Wang, les copropriétaires veulent faire de ce site la porte d’entrée au Québec via l’autoroute 20. D’ailleurs, c’est pourquoi l’enseigne commerciale atteindra 120 pieds de hauteur et sera visible de loin, se réjouit M. Wang.

Pour Daniel Doganieri et son épouse Johanne, la démolition de l’ancienne station d’essence provoquait un sentiment de nostalgie mais aussi de fierté.

« Mon père avait ouvert la station en 1988 et nous l’avons opéré depuis tout ce temps. J’espère qu’il sera là lorsqu’on procèdera à l’inauguration », a confié l’homme d’affaires beaudettois. La mise en service des nouvelles installations est prévue pour janvier 2021.

La structure à l’enseigne de Pétro-Canada a été mise à terre en vue du nouveau projet. (Photo Journal Saint-François M.P.)

Le groupe d’investisseurs a par ailleurs tenu à souligner l’implication du maire Patrick Bousez dans la réalisation du projet. « Il nous a donné plusieurs conseils, c’est le meilleur maire au Québec », a lancé Rick Wang.

Celui-ci a indiqué que d’autres phases d’expansion pourraient voir le jour au cours des prochaines années (par exemple pharmacie, salon de coiffure, garderie), selon besoins occasionnés par les développements résidentiels qui verront le jour.

Rick Wang a examiné les plans du futur complexe en compagnie de ses associés, Daniel Doganieri et Johanne Levac. (Photo Journal Saint-François M.P.)

Rappelons que l’ancien bar de danseuses Club Frontière avait aussi subi le pic des démolisseurs en juin dernier. L’immeuble avait été la proie des flammes en avril 2016 lors d’un incendie qui avait affecté une importante portion du bâtiment.

La section du motel avait été détruite alors que celle abritant le bar avait été en mesure de poursuivre ses activités. Une opération antidrogue avait aussi été réalisée par la police en mai 2017, permettant l’arrestation de 4 trafiquants.

Les employés de la station, Sylvie Leroux, Réjean Fournier et Priscilla Allard ont assisté aux opérations de démolition de leur lieu de travail. (Photo Journal Saint-François M.P.)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des