Actualités

VIDÉO - Un microbrasseur de plus dans la région

dimanche le 15 mai 2022
Modifié à 15 h 39 min le 12 mai 2022
Par Jules Gauthier

jgauthier@gravitemedia.com

Patrick Sylvestre a opté pour un graphisme moderne et épuré pour ses canettes. (Photo: Le Soleil - Jules Gauthier)

Patrick Sylvestre, un résident de Léry, a décidé de lancer sa propre compagnie de bière nommée Tamarac au début de la pandémie en juillet 2020. Passionné depuis de nombreuses années par le brassage du houblon, il espère que ses bières raviront de plus en plus les palais à travers la province.

« Ça fait une dizaine d’années que je brasse de la bière. Après avoir arrêté de fumer la cigarette, mon goût est revenu de plus bel et ça a été l’explosion des saveurs pour les bières. Je me suis dit que si les autres pouvaient faire leur bière, j’en étais capable aussi », a confié Patrick Sylvestre lorsque nous l’avons rencontré.

En 2010, l’homme commence alors à faire sa propre bière chez lui tout en s’inscrivant à des formations afin de parfaire progressivement ses connaissances et sa technique. Il travaille notamment quelques années comme brasseur au restaurant Les 3 Brasseurs à Brossard.

Le début de l’aventure

M. Sylvestre a bien essayé de se partir une microbrasserie en 2016 à Châteauguay mais le projet, selon ses dires, n’aura jamais eu la chance de se concrétiser. C’est à partir de là qu’il a commencé à travailler à la brasserie Silo dans le quartier Ahuntsic à Montréal et que son rêve a pris forme.

« J’avais un peu d’argent de côté et au lieu de ne rien faire avec, j’ai alors décidé d’en profiter et de me lancer dans cette aventure que je désirais depuis longtemps. En juillet 2020, j’ai incorporé ma compagnie de bière Tamarac, du nom de rue de ma grand-mère dans le coin de Huntingdon », explique-t-il.

Patrick Sylvestre est l’unique employé de la compagnie et travaille plusieurs jours par semaine à la brasserie de Montréal où il concocte ses différents types de bière.

« Depuis le début, je prépare pas mal ce que j’aime personnellement; on parle de blonde, de noire, de blanche ou encore, une grisette. Présentement, j’ai sept bières différentes en tout sur le marché et elles sont faciles et le fun à boire! ».

 

Étendre son marché

La première année de ses activités, l’entrepreneur affirme avoir produit 24 recettes dans son local d’Ahuntsic soit environ 24 000 litres de bière, ce qui représente près de 40 000 canettes. Selon lui, ce n’est pas encore grand-chose puisqu’il en est encore à ses débuts, mais il espère tout de même augmenter sa production avec le temps et vivre pleinement de sa passion.

Pour le moment, on peut retrouver les bières Tamarac dans les supermarchés IGA de Châteauguay, Mercier, Beauharnois, au bistro La Traite sur l’île Saint-Bernard et dans une trentaine de points de vente à Montréal.