VIDÉO – «Il ne faut pas baisser la garde», dit la directrice de Santé publique de la Montérégie

Par Vicky Girard
VIDÉO – «Il ne faut pas baisser la garde», dit la directrice de Santé publique de la Montérégie
(Photo : Capture d'écran)

Alors que la région est passée du palier vert au jaune, la directrice de Santé publique de la Montérégie, Dre Julie Loslier, s’est adressée aux citoyens, notamment pour leur faire remarquer que la recrudescence récente du nombre de cas est liée à des événements communautaires et que les jeunes de moins de 35 ans sont particulièrement touchés.

Certaines éclosions ont impliqué plusieurs dizaines de personnes, souvent à des occasions où il y a eu des rassemblements de nature sociale ainsi que familiale, et où les mesures n’étaient pas respectées, relate la Dre Loslier dans une capsule vidéo.

Elle y explique que lors de la première vague, chaque cas donnait lieu à peu de contacts, signifiant que peu de personnes devaient être isolées et testées.

«On veut tous conserver ce qu’on a gagné.»

-Dre Julie Loslier, directrice de la Santé publique de Montérégie

À ce stade-ci, «un cas qui a été dans un événement où il y avait 25 personnes sans distanciation peut se retrouver à générer 25 personnes qui doivent être isolées pendant 14 jours», estime-t-elle.

Dre Loslier reconnaît que la Montérégie n’est pas en perte de contrôle avec un nombre de cas élevé, mais que la tranche d’âge des individus touchés est un facteur inquiétant. Ceux-ci ont moins de risque de complications, «mais plus ça circule, plus c’est un bassin de personnes infectées qui peuvent le transmettre à des gens vulnérables», prévient-elle.

Rentrée

Par ailleurs, Dre Loslier soutient que la rentrée scolaire se passe bien.

«Nous savons l’importance que nos enfants puissent fréquenter l’école. La Direction de santé publique travaille étroitement avec le milieu scolaire pour que cette rentrée en temps de COVID se déroule le mieux possible. Jusqu’à maintenant, malgré quelques cas dans les écoles, la situation est sous contrôle et il est crucial que cela demeure ainsi», souligne-t-elle également par voie de communiqué.

Dre Julie Loslier explique dans cette capsule le passage au palier jaune en Montérégie.

Posted by Direction de santé publique de la Montérégie on Tuesday, September 15, 2020

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Diane
Diane
2 mois

Avec tout le respect que je vous dois, c’est tellement du gros n’importe quoi, on veut reconfiner selon un code de couleur incompréhensible, mais ils veulent laisser passer l’Halloween. Ya pas pire transmission de microbes que ça. les sonnettes, les poignées de portes les gens déguisés ne porteront pas de masque.
C’est un véritable casse-tête pour les citoyens tout ça et les gens commencent à en avoir vraiment marre.
Rien n’est rassurant