Vaccination : au tour des travailleurs essentiels et des personnes atteintes de maladies chroniques

Par Hélène Gingras
Vaccination : au tour des travailleurs essentiels et des personnes atteintes de maladies chroniques
(Photo : Depositphotos)

Depuis aujourd’hui, deux nouveaux groupes sont invités à se faire vacciner contre la COVID-19 en Montérégie: les personnes atteintes de certaines maladies chroniques et les travailleurs essentiels oeuvrant dans les milieux à risque important d’éclosions comme le personnel scolaire, celui des services de garde, les policiers et les pompiers notamment.

Les travailleurs essentiels peuvent prendre rendez-vous à www.Québec.ca/vaccinCOVID. Ils devront présenter une preuve d’emploi lors de leur vaccination. Ces travailleurs de milieux à risque important d’éclosions qui font l’objet du groupe prioritaire 9 sont:

  • le personnel des écoles primaires et secondaires;
  • le personnel des milieux de garde pour enfants;
  • le personnel de la sécurité publique (pompiers, policiers et centres de détention);
  • les travailleurs étrangers temporaires du milieu agricole;
  • le personnel des abattoirs;
  • le personnel de secteurs miniers en région éloignée;
  • les travailleurs des organismes communautaires soutenus par le Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC).

Sur recommandation de leur médecin, les personnes qui sont suivies pour un cancer, ont été greffées ou reçoivent des traitements de dialyse peuvent aussi être vaccinées. Elles n’ont toutefois pas à prendre rendez-vous. Voici la liste de ces personnes considérées à très haut risque de complications de la COVID qui sont invitées à recevoir le vaccin:

  • les personnes qui sont présentement hospitalisées avec une condition les mettant à risque de complications de la COVID-19;
  • les patients suivis en milieu hospitalier pour de la dialyse rénale, aux personnes greffées et à celles présentement traitées pour des cancers;
  • les personnes qui doivent recevoir une dose de vaccin sous la supervision d’un allergologue en milieu hospitalier.

Vigilance devant l’augmentation des cas

Jusqu’à maintenant, près de 300 000 Montérégiens ont été vaccinés. Les progrès de la vaccination sont particulièrement importants dans le contexte actuel, alors que la pandémie gagne du terrain, affirme la Direction de santé publique de la Montérégie.

« Depuis les trois dernières semaines, nous observons une hausse des cas dans tous les groupes d’âge en Montérégie. Même si les consignes n’ont pas changé dans notre région récemment, nous sommes toujours en zone rouge et le couvre-feu est demeuré à 21h30, nous invitons les gens à redoubler de vigilance à cause de la présence de variants qui sont beaucoup plus contagieux », fait valoir la directrice de DSP Dre Julie Loslier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires