Sports

Une chance en or pour Vincent Laberge

mercredi le 18 mai 2022
Modifié à 8 h 56 min le 19 mai 2022
Par Eric Tremblay

etremblay@gravitemedia.com

Vincent Laberge aura l’opportunité de faire ses débuts dans le S-25 Canadian Tire. Il s’agit de l’embarcation qui appartient à Derek Anderson, l’ancien Hard Left II. (Photo - Ligue de régates d'hydroplanes)

Vincent Laberge prendra son premier départ à Beauharnois. Il a la chance unique de se lancer dans l’aventure des hydroplanes au volant de l’embarcation de Derek Anderson. Il a aussi l’appui d’autres vétérans du circuit. Le pilote pourra ainsi faire ses classes avec classe dans le S-25 Canadian Tire. 

Derek Anderson n’envisageait pas mettre son bateau en compétition cet été. Laberge n’a pas voulu laisser le bateau dans le garage. Au départ, il devait accomplir ses restrictions aux trois rendez-vous québécois de la Ligue de régates d’hydroplanes. Mais une place s’est libérée et il a saisi l’opportunité.

«Je suis très content que Derek accepte de me prêter son embarcation, a dit le nouveau venu. C’est une chance en or. Il y a aussi beaucoup de gens prêts à m’aider.»

L’embarcation n’est toutefois pas prête pour Cambridge en fin de semaine et il fera donc ses premiers tours de pistes les 4 et 5 juin aux Régates de Beauharnois.

La recrue a intégré l’équipe de Guillaume Charette en 2017. Sa première présence dans l’entourage d’une écurie de course motonautique était aux Régates de Gananoque alors qu’il ne connaissait personne. «La chimie s’est créée, laisse-t-il entendre. J’ai ressenti le même genre de confrérie que chez les pompiers, métier que je pratique.»

Laberge est aussi le neveu du regretté Réjean Leboeuf, propriétaire de la dernière version du H-19 Do It piloté par Éric Labelle. «On avait des projets, laisse entendre Laberge. Ce ne sera pas avec lui, mais je vais lui faire un petit clin d’œil.»

Cinq and plus tard, l’offre de piloter l’ex-Hard Left II arrive à point. Outre Anderson, il pourra compter sur Guillaume et Denys Charette ainsi que Derek Demers à l’occasion pour l’aider dans sa progression. Son frère Jonathan Laberge, la conjointe de Derek Anderson et André Marleau complètent l’équipe qui sera dirigée par Darren Noël. Il sera bien entouré pour entreprendre sa carrière en 2,5 litres. Une classe qui est la porte d’entrée du circuit motonautique et qui comptera plusieurs pilotes de première année.

«C’est sûr que je commence sous restriction, mais je vais avoir accès à la compétition, insiste Laberge. J’ai hâte de vivre l’adrénaline et d’avoir la vision que les pilotes ont dans le cockpit.» 

Il remercie grandement Michel Choinière du Canadian Tire Valleyfield, «un homme de grand cœur», mentionne-t-il, et Christian Royal de la Taverne urbaine Dez de lui permettre d’accéder à son rêve.