Une ancienne école transformée en milieu résidentiel

Par Mario Pitre
Une ancienne école transformée en milieu résidentiel
Des travaux de plus de 1 M$ permettront la préservation de l’ancienne école Salaberry. (Photo : Journal Saint-François Pierre Langevin)

Construite en 1901 rue Saint-Jean-Baptiste, l’ancienne école Salaberry connaîtra une nouvelle vie alors que des travaux ont été entrepris il y a quelques mois pour en faire des espaces de condos.

Les travaux de plus de 1 M$ entrepris par Gestion Manon Leclerc et Marc-André Comeau prévoient l’aménagement de six espaces de condo, dont deux de 3 ½ pièces et quatre de 4 ½ pièces. Ils seront complétés pour le 1er juillet prochain.

Selon Manon Leclerc, l’intérieur de l’édifice patrimonial est entièrement refait à neuf, avec ses plafonds de 10’ de hauteur; seuls les murs extérieurs et les fondations demeurent en place. La fenestration est également remise à neuf et procure une vue imprenable sur le parc Salaberry, du côté ouest.

Les espaces du demi-sous-sol seront quant à eux transformés en espaces de loisirs, incluant salle de billard et gymnase. Une aire de repos extérieure végétalisée complètera les aménagements.

« Puisqu’il s’agit d’un édifice patrimonial, nous avions certaines règles municipales à respecter quant à l’aspect visuel du bâtiment, indique Mme Leclerc. Nous conservons certains éléments tels que la brique originale de même que les colonnes situées à l’entrée. »

Préservation du patrimoine

À l’instar de projets qui ont vu la restauration d’immeubles comme l’ancien couvent des Sœurs de la Providence ou de l’ancienne usine de La Soie, celui de l’ancienne école Salaberry constitue un bel exemple de préservation du patrimoine bâti campivallensien.

L’Édifice Salaberry date de 1901. (Journal Saint-François Pierre Langevin)

L’ancienne école a connu plusieurs vocations depuis sa construction en 1901, au coût de 16 325 $. Elle a notamment abrité l’École des arts du Collège, l’École des Arts et Métiers, pour ensuite devenir « l’Édifice 1974 » qui abritera la Bibliothèque municipale ainsi que le Service récréatif et communautaire de la Ville.

L’ancien Service régional des loisirs, puis la Société d’histoire et de généalogie de Salaberry y occuperont également des locaux dans les années 80-90. Plus récemment, le Collège de Valleyfield a loué l’édifice pour y offrir certaines formations, notamment en Technique juridique.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Gabriel Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Me notifier des
Gabriel
Guest
Gabriel

Lorqu’on parle d’un site patrimonial ce n’est pas seulement les murs extérieurs. L’intérieur aussi a beaucoup de valeur avec ses calorifère et ses pentures,