Une aide providentielle aux organismes communautaires

Par Yanick Michaud
Une aide providentielle aux organismes communautaires
Comme chez Moisson Sud-Ouest les organismes répondent à de multiples demandes pour mieux soutenir les citoyens fragilisés. (Photo : Photo Archives Yanick Michaud)

Des organismes communautaires de la région du Suroît, toujours actifs et présents au sein de la communauté durant la crise sanitaire, se partageront une subvention de Québec.

C’est une somme de près de 650 000 $ qui vient les supporter dans l’aide qu’ils apportent aux citoyens.

Les députés à l’Assemblée nationale des comtés de Beauharnois, de Huntingdon et de Soulanges ont dévoilé ce montant. Il provient essentiellement du programme de Soutien à l’action bénévole et d’une récente bonification par le gouvernement du Québec des programmes soutenant les missions de base de ces mêmes organismes. Au total, ce sont une cinquantaine d’organisations de première ligne de la grande région du Suroît qui bénéficient de ce soutien financier exceptionnel.

D’abord une aide essentielle

« Nous traversons une crise exceptionnelle et sans précédent. Le travail des organismes communautaires de première ligne dans la communauté permet ainsi de maintenir le filet de sécurité sociale dans notre région. Il répond aux besoins de nos citoyens touchés par cette crise », a dit Claude Reid, député de Beauharnois.

En cette période de crise historique au Québec et dans le monde, les députés saluent le travail des organismes communautaires, de leur personnel et surtout les bénévoles. Ils se dévouent quotidiennement à venir en aide aux personnes, aux familles et aux enfants dans le besoin.

« Je suis très sensible à la situation vécue par de nombreuses personnes actuellement. Je souhaite m’assurer que l’ensemble des Soulangeois puissent avoir accès au soutien dont ils ont besoin », a ajouté Marilyne Picard, députée de Soulanges

Claire IsaBelle, députée de Huntingdon a aussi mentionné qu’en ce temps inhabituel, les valeurs d’entraide et de solidarité prennent tout leur sens.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des