Société
Actualités

Un service plus efficace en matière de transports en commun

mercredi le 18 août 2021
Modifié à 12 h 20 min le 18 août 2021
Par Yanick Michaud

La compagnie exo ajoute la ligne 1 du secteur Sud-Ouest qui desservira, à compter du 23 août, divers pôles d’activités à Salaberry-de-Valleyfield. (Archives)

C’est exo qui, grâce à sa ligne 1 du secteur Sud-Ouest, desservira à compter du 23 août, divers pôles d’activités à Salaberry-de-Valleyfield.

La situation est rendue possible grâce à une collaboration entre l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) et la ville de Salaberry-de-Valleyfield. « Les discussions sont beaucoup plus aisées désormais avec l’ARTM. C’est moins compliqué et beaucoup plus fructueux. Nous arrivons à nous parler », explique le maire de Valleyfield, Miguel Lemieux.

Cette nouvelle offre de services permet aux usagers du territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) d’accéder à des pôles d’activités importants sans transfert. Les quatre arrêts qui seront desservis par la ligne 1 du secteur Sud-Ouest à Salaberry-de-Valleyfield, dès le 23 août seront le Terminus Salaberry-de-Valleyfield, le Collège de Valleyfield, sur Saint-Thomas, l’Hôpital du Suroît, aux coins de Saint-Thomas et Salaberry, et enfin le Palais de Justice, au coin de Salaberry et d’Académie.

Seuls les débarquements seront possibles à ces quatre arrêts en direction de Salaberry-de-Valleyfield et les embarquements en direction de Montréal.

Mieux desservir la population

La situation réjouit le maire Lemieux. « Avec exo qui s’occupe du lien direct avec Angrignon, la Société de transport de Salaberry-de-Valleyfield (STSV) obtient plus de flexibilité avec sa ligne 11. Ils vont couvrir ce qu’ils ne couvraient pas. Comme les parcs industriels par exemple. Ça nous donne une marge de manœuvre pour ces secteurs un peu moins bien desservis », entend Miguel Lemieux.

Au fil des ans, les quartiers industriels ont été ignorés par les transports en commun. « Il y a bien le TaxiBus, mais en soirée, c’est impensable. Avec l’ajout de la ligne 11, nous donnons un coup de main aux industries qui ont un défi de main-d’œuvre. D’avoir cette ligne, c’est un plus. Un coup de main supplémentaire que nous offrons dans la difficile situation qu’ils vivent », évoque-t-il.

Dans une prochaine phase, il n’est pas impossible que les autorités travaillent à moyen terme pour déployer un service direct vers le REM. « Ça va ajouter une façon d’utiliser le transport en commun et de mieux voyager. On pourrait éventuellement amener des autobus de Valleyfield à Sainte-Anne-de-Bellevue pour se rendre au REM », explore Miguel Lemieux.  

Quant à l’horaire de la ligne 1 du secteur Sud-Ouest, qui a fait l’objet d’une révision complète, exo suggère à la clientèle de planifier ses déplacements en utilisant l’application Chrono ou en se rendant au exo.quebec/fr/planifier-trajet.
 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous