Un prix Opus pour l’ensemble musical Galileo

Par Mario Pitre
Un prix Opus pour l’ensemble musical Galileo
Galileo compte une trentaine de musiciens qui jouent sur des instruments d’époque. (Photo : Gracieuseté)

L’ensemble musical Galileo a remporté dimanche un prix Opus lors de la 23e édition du gala des prix Opus du Conseil québécois de la musique (CQM) qui se déroulait au Musée des beaux-arts de Montréal.

Autrefois connu comme l’Orchestre symphonique de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, l’ensemble dirigé par Daniel Constantineau a remporté le prix du « Concert de l’année – Répertoires multiples », pour son concert intitulé Opéras !.

Ce concert a été présenté en collaboration avec l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, le 26 mai à Vaudreuil-Dorion et le 6 juin à la Salle Albert-Dumouchel. La mise en scène du spectacle a été assurée par Marie-Nathalie Lacoursière assistée par Carolane Hardy.

En réaction, Daniel Constantineau souligne que « Dans la mesure où le spectacle Opéras ! constitue une toute première incursion de l’Orchestre dans le genre exigeant que s’avère l’opéra et où il illustre de façon parfaite l’objectif premier Galileo…  l’obtention de ce Prix tombe à point nommé, a fortiori pour une jeune compagnie qui n’a pas dix ans d’existence et qui n’est pas encore subventionnée au fonctionnement — contrairement à toutes les autres formations symphoniques en lice lors de ce 23e Gala. Il s’agit là de nuances qu’il vaut la peine de souligner afin de bien saisir les teneur et importance de cette récompense, où l’Orchestre était en compétition avec des phalanges aussi prestigieuses que I Musici et l’Orchestre Métropolitain

Galileo était également en nomination dans la catégorie « Concert de l’année – Régions », dont le prix a été remporté par la production intitulée Prince et Tsar, présenté par l’Orchestre symphonique de Drummondville, le Chœur Bella Voce et Bishop’s University Singers.

Pas moins de 30 prix Opus ont été remis lors de ce gala aux différentes réalisations de la scène musicale québécoise de la saison 2018-2019.

Concerts à venir

Galileo poursuivra sa saison avec deux autres programmes répartis en quatre concerts. D’une part, Bonne fête Ludwig !, avec les solistes Guillaume Villeneuve, Elinor Frey et Gili Loftus, les 17 et 18 avril aux églises Saint-Michel de Vaudreuil-Dorion et la Nativité de la Sainte-Vierge de La Prairie.

Daniel Constantineau dirige l’ensemble musical Galileo.( Photo Dan Bouguerra)

Suivra le concert Harpe céleste, avec les solistes Antoine Malette-Chénier et Grégoire Jeay, d’abord à l’église Saint-Michel, le 7 juin dans le cadre des Seigneuriales de Vaudreuil-Dorion, puis au Musée des Deux-Rives (MUSO) de Salaberry-de-Valleyfield, le jeudi 11 juin.

Galileo est la seule compagnie de musique classique professionnelle de la Montérégie-Ouest et possède son pied à terre à Vaudreuil-Dorion. Formation de chambre composée de 15 à 35 musiciens selon le répertoire qu’il aborde, l’ensemble utilise des instruments d’époque, ce qui s’harmonise à merveille avec le caractère historique de la région.

On peut s’abonner à la Saison 2019-2020 de Galileo pour 90 $ sur le site https://www.orchestregalileo.com/billetterie.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des