Actualités
culture

Un demi-siècle d’actualité à travers les caricatures d’André Mooney

le jeudi 06 juin 2024
Modifié à 14 h 24 min le 06 juin 2024
Par Mario Pitre

mpitre@gravitemedia.com

Le caricaturiste André Mooney n'avait pas manqué de s'auto-caricaturer. (Photo Journal Saint-François - Mario Pitre)

L’actualité campivallensienne et de la région a longtemps été ponctuée par les caricatures d’André Mooney dans les divers médias où il laissé sa marque. Plus de 200 de celles-ci sont présentées dans un ouvrage publié par la Société d’histoire et de généalogie de Salaberry.

Le recueil publié en marge du 150e anniversaire de Salaberry-de-Valleyfield a été lancé officiellement le lundi 3 juin en présence de nombreux invités et proches du «plus célèbre caricaturiste campivallensien».

L’album intitulé simplement Mooney regroupe sous diverses thématiques divers personnages de la vie publique des 50 dernières années.

Présents au lancement, la députée Claude DeBellefeuille et l’ancien maire Denis Lapointe, également co-président du comité du 150e, comptent parmi ceux qui ont goûté à la «médecine» du défunt caricaturiste décédé en 2018.

«La première caricature qu’il a faite de moi, je n’étais pas tellement contente, rappelle la députée sur un note humoristique. Il m’avait des gros sourcils et les seins pas mal bas... Mais pour celle d’après, tout était à la bonne place.»

M. Lapointe garde en mémoire ce dessin évoquant la fontaine de la baie Saint-François, où il apparaissait en Manneken Pis. «Ma mère n’avait pas apprécié et voulait que je demande la démission de M. Mooney», rappelle-t-il.

Également présents au lancement, Michelle Mooney et Ian Mooney, respectivement épouse et fils de l’artiste, se sont dit vraiment touchés par cette publication hommage. 

«C’est un projet que j’aurais voulu faire mais que j’ai pas pu, faute de temps. C’est à ses côtés que j’ai appris mon métier (de graphiste) en l’observant travailler, ce fut des moments privilégiés à ses côtés», témoigne son fils.

Un travail de longue haleine

Le président de la Société d’histoire, Donald Tremblay, mentionne que les artisans de cet album ont sélectionné parmi quelque 1500 œuvres réalisées au fil des ans par Mooney, pour n’en retenir que 240 environ. On retrouve aussi divers dessins qui illustrent «Un coin de ma ville». L’ouvrage a été réalisé avec la contribution de Guy Longtin et Jacques Smith, notamment.

Ian Mooney et Michelle Mooney, entourés de Denis Lapointe, Guy Longtin, Renée Demers, Donald Tremblay, Claude DeBellefeuille et Mario Pitre. (Photo Gracieuseté Deny Cardinal)

Appelé à prendre la parole, l’auteur de ces lignes a également salué cette publication qui vient mettre en lumière la présence des médias dans l’histoire de la ville.

Au nom du député Claude Reid, l'attaché politique Sylvain Leblanc a aussi rendu hommage à un «caricaturiste d'exception.» (photo Gracieuseté Deny Cardinal)

Originaire de Sorel, André Mooney a fait ses débuts au journal Le Progrès en 1963. Il a par la suite publié le Contact Plus pour ensuite devenir directeur général du journal Le Soleil de Salaberry-de-Valleyfield jusqu’à la fin de 2011. Il a aussi publié quelques caricatures dans le Valleyfield Express.

L’album Mooney a été imprimé à seulement 200 exemplaires, dont une cinquantaine sont en vente au Musée de société des Deux-Rives (MUSO).