Actualités

Un berger australien de la région en vedette à l’émission Animania

mardi le 25 février 2020
Modifié à 11 h 14 min le 25 février 2020
Par Mario Pitre
Shirley, un berger australien propriété d’Émilie Ménard, de Coteau-du-Lac, démontrera ses nombreux talents lors de la prochaine présentation de l’émission Animania, le mercredi 4 mars au réseau TVA. Shirley est championne dans les compétitions de frisbee canin et elle s’est distinguée lors Championnat mondial de disque canin, tenus en novembre dernier en Géorgie, où elle terminé 12e au monde, et première au Canada. Elle évolue depuis maintenant quatre ans avec son entraîneure, Émilie Ménard, une jeune éducatrice canine de 23 ans, également intervenante en comportement animal certifiée. « C’est mon père et plein de gens de mon entourage qui m’ont encouragée à m’inscrire à l’émission. Avec tous ces encouragements, j’ai décidé d’enregistrer une vidéo que j’ai envoyée aux producteurs et nous avons été retenues », raconte Émilie Ménard. Un solide pedigree Il faut dire cependant que celle-ci possède un solide bagage dans ce domaine. Diplômée en entraînement et psychologie animale depuis 2015, elle a mis sur pied la troupe canine The Flying Team. « En plus d’entraîner, d'enseigner et de faire de la consultation comportementale, j’offre également des spectacles divertissants de performance canine ainsi que des services de modèles/acteurs pour les compagnies avec mes partenaires canins, Enzo, Shirley, Friday & Nyx », écrit-elle sur son site web. [caption id="attachment_78384" align="alignnone" width="444"] Émilie Ménard, avec ses chiens Shirley, Nyx, Friday et Enzo. (Photo Lypho Imagerie)[/caption] La troupe s’est d’ailleurs produite l’été dernier au Rodéo de Valleyfield, où se tenait la qualification pour le Championnat mondial de frisbees pour chiens. Ils ont également offert des spectacles canins aux camps de jours de Valleyfield l'an passé. L’animal qu’on pourra voir à Animania, le berger australien Shirley, possède plusieurs talents. Elle peut éteindre une bougie en soufflant, marcher sur les pattes avant, attraper un frisbee à 10 pieds dans les airs, sauter à la corde, croiser et décroiser ses pattes sur commande, se tenir en équilibre sur un petit ballon et même, faire du skate. Elle a même fait des publicités. Championne de frisbee canin, cette activité se veut une source de confiance et de sécurité pour l’animal. Jamais rien de mauvais n’est arrivé pendant qu’elle y jouait. [caption id="attachment_78398" align="alignnone" width="444"] Le duo a fait sensation lors de la compétition tenue au Rodéo de Salaberry-de-Valleyfield. (Photo Journal Saint-François Pierre Langevin)[/caption] Et même si elle a peur du tonnerre, le frisbee parvient à la sécuriser, comme cette fois, au stade TD d’Ottawa, où Shirley et Émilie faisaient une démonstration de frisbee à la mi-temps d’un match du Rouge et Noir d’Ottawa. Au son du tonnerre, Shirley était terrifiée, elle haletait et tremblait. Mais quand fut le moment de sortir le frisbee et de faire la démo devant 20 000 personnes, la peur avait disparu. « Shirley m'a donné beaucoup dans ma vie, confie Émilie Ménard. Elle m'a surtout donné envie de bouger davantage avec mon chien à l'extérieur. Elle m'a rendue active et me permet de m'épanouir dans ma passion, les chiens. » [caption id="attachment_78399" align="alignnone" width="444"] (Photo Journal Saint-François Archives Pierre Langevin)[/caption]

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous