Un Ange vagabond parmi les finissants de l’École nationale de la chanson

Par Mario Pitre
Un Ange vagabond parmi les finissants de l’École nationale de la chanson
Guillaume Girard, alias L’Ange vagabond, compte parmi les 16 finissants de l’École nationale de la chanson. (Photo : Olivier Savoie-Campeau)

Il se fait connaître sous son nom d’artiste L’Ange vagabond. Le Campivallensien Guillaume Girard compte parmi les 16 finissants de l’École nationale de la chanson de cette année.
Ces auteurs-compositeurs-interprètes auront l’occasion de dévoiler leur univers respectif lors de trois spectacles présentés à Granby le 11 juin, Québec le 12 juin, puis à l’Astral de Montréal le 14 juin dans le cadre des Francos de Montréal.
Pourquoi L’Ange vagabond ? «C’est une nom qui démontre l’aspect vagabond de ma personnalité, explique l’artiste au bout du fil. Je me considère comme un nomade, j’ai beaucoup voyagé, notamment en Amérique latine où j’ai tourné quelques films engagés, en Gaspésie et je vis dans la région de Chaudières-Appalaches.»
Le chansonnier explore l’univers musical folk-rock des années 70, alliant tantôt la guitare dans son plus simple appareil à des sonorités parfois plus lourdes, sans toutefois tomber dans le rythm’n blues. «J’ai grandi dans un univers musical où résonnaient les musiques d’Harmonium, Pink Floyd, Richard Séguin.»
Il y adjoint des textes dans lesquels il évoque le besoin d’humanité dans la société, de cohésion sociale et la nécessité du vivre ensemble.
L’Ange vagabond a vécu pleinement l’expérience des dix derniers mois à l’École nationale de la chanson. «Ça a été une belle occasion de perfectionnement pour moi, où on a retenu la profondeur de mes textes et soulevé certains aspects de mon interprétation.»
Les finalistes ont eu l’occasion d’apprendre aux côtés d’artistes comme Antoine Corriveau, Frédéric Baron, Patrice Michaud et Salomé Leclerc. Celle-ci, diplômée de l’École en 2009, partagera la scène avec les finalistes lors des trois spectacles prévus en juin, mis en scène par Jipé Dalpé. Guillaume Girard y interprètera une chanson intitulée Fille du vent, composée lors de son séjour à l’École.
Depuis sa création en 1999, l’École a formé plus de 280 diplômés, parmi lesquels on retrouve des artistes tels que Lisa Leblanc, Damien Robitaille, Alex Nevsky et la Campivallensienne Marie-Claudel Chénard.

Présentation de la cohorte 2018-2019, partie deux!On poursuit avec – en ordre d'apparition- : La Cayenne (Stéphanie Bouchard-Tremblay)BéLi (Ariane Béliveau)Mikaël R-FRosalie DesRochersl'Ange Vagabond (Guillaume Girard)Marjolaine MorasseJake L. Experience (Jake Lamontagne)Encore un merci tout spécial à nos cinéastes, Ariane Béliveau et Mikael R-f pour le tournage et le montage! Un mot spécial pour Volcane Chanson et Mélina Lequy qui n'ont pu participer aux tournages, mais qui font, elles aussi, partie du clan 2018-2019!Les billets sont en vente pour les spectacles de fin d'année : 11 juin – École nationale de la chanson et Salomé Leclerc – Granby12 juin – École nationale de la chanson et Salomé Leclerc – Québec14 juin – École nationale de la chanson avec Salomé | Francos de Montréal

Posted by École nationale de la chanson on Friday, May 17, 2019

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des