Un 3e prix provincial pour une sculpture virtuelle

Par Mario Pitre
Un 3e prix provincial pour une sculpture virtuelle
L’œuvre intitulée « Une marche à la fois ». (Photo : Gracieuseté)

La 26e édition du Concours intercollégial de sculpture sur neige s’est déroulée en mode pandémie cette année. Ce qui n’a pas empêché Jonathan Marlier, un étudiant en Arts visuels du Cégep de Valleyfield, de s’illustrer en remportant la 3e position de cette activité présentée dans une formule à distance, du 27 janvier au 2 février.

En raison de la pandémie, le Concours organisé par le Cégep de Rivière-du-Loup a plutôt proposé aux participants d’exploiter différemment leurs talents créatifs. Ils devaient uniquement concevoir la maquette qui aurait normalement permis cette reproduction de l’œuvre dans la neige, puis préparer une vidéo commentée et présentant l’œuvre à 360⁰.

Les participants devaient également s’inspirer du thème Des Espoirs pour compléter leur création. Ce concept faisait référence, entre autres, à la situation pandémique, oscillant entre le paradoxe du « désespoir » et « des espoirs » ; une passerelle entre les opposés, entre le doux et l’amer qui permettait aussi de mettre des nuances au coloré et controversé « ça va bien aller ».

Jonathan Marlier, finissant en Arts visuels au Cégep de Valleyfield, est le seul étudiant de l’établissement qui a osé la version à distance du concours cette année. Son œuvre, intitulée Une marche à la fois, présentait une vision optimiste du thème, tenant davantage de la quête de l’espoir face à la situation pandémique actuelle.

Jonathan Marlier en était à sa 3e participation au concours intercollégial de sculpture sur neige. (Photo Gracieuseté)

Sa création traitait de l’ascension vers quelque chose de meilleur à l’aide de la représentation d’un escalier, symbole fort qui évoque explicitement cette idée. Au sommet se trouvait également une sphère, posée sur un socle rectangulaire, tel un phare qui attirait l’attention du spectateur et qui représentait physiquement cet espoir facilement accessible. Un mur circulaire englobait le tout, aidant au dynamisme de l’œuvre tout en assurant une certaine protection lors d’une possible ascension.

Les vidéos des maquettes sont accessibles au https://bit.ly/36fXBdB

« C’est dommage pour nos étudiants d’avoir à vivre ces expériences dans un univers ne leur permettant pas d’aller au bout de leur créativité, mais en même temps, nous sommes chanceux d’avoir pu permettre à des finissants talentueux et engagés comme Jonathan de pouvoir s’exprimer une dernière fois dans ce concours », de conclure Érick Cyr, enseignant en Arts visuels et superviseur habituel des activités des équipes du Cégep de Valleyfield à Rivière-du-Loup.

Pour plus d’information sur l’événement : www.riasq.qc.ca/section/concours-sculpture-neige/

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires