Trois projets scolaires financés par la Fondation Monique-Fitz-Back

Par Mario Pitre
Trois projets scolaires financés par la Fondation Monique-Fitz-Back
Une dizaine d'élèves de l’école Baie Saint-François concevront et s'occuperont d'un jardin potager communautaire dans la cour arrière de l'école. (Photo : Archives)

La Fondation Monique-Fitz-Back, qui a pour mission de «promouvoir l’éducation relative à l’environnement et à un milieu sain dans une perspective de développement durable», financera trois projets scolaires issus des écoles Edgar-Hébert et Baie Saint-François.
Dans le cadre de son volet Changements climatiques, 800 $ sont accordés au projet Manger frais pour la planète, de l’école primaire Edgar-Hébert. Les responsables du projet, sous la responsabilité de Kathy Girard, cuisineront avec les jeunes, des collations et des repas à partir de produits frais. Cette initiation à la cuisine permettra aux enfants de prendre conscience de tous les produits d’emballage qui sont inutiles et qui engendrent des coûts environnementaux et économiques.
Les grands de 6e année auront donc la tâche de lire les circulaires, faire des choix, dresser des listes de commandes, choisir des recettes pour finalement les cuisiner dans la nouvelle cuisine scolaire.
Dans le même volet, la Fondation octroie 1000 $ au projet Un potager communautaire pour notre école, mis de l’avant à l’école secondaire Baie Saint-François.
Les membres du comité EVB de l’école et une dizaine d’élèves, sous la direction de Mathieu Laniel, concevront et s’occuperont d’un jardin potager communautaire dans la cour arrière de l’école. Des élèves s’occuperont de la plantation au printemps et de la récolte en septembre et en octobre. Ils y feront pousser des légumes qui serviront ensuite d’ingrédients locaux et frais afin de cuisiner des plats locaux destinés à des familles défavorisées de la région.
Le 3e projet, dans le volet Solidarité, recevra une aide de 300 $ de la Fondation pour le projet Cuisine pour l’Accueil pour Elles, de l’école Baie Saint-François également.
Une dizaine d’élèves de l’école cuisineront des mets et des desserts qu’ils iront donner à la ressource d’hébergement L’Accueil pour Elle. Ils cuisineront dans le local de cuisine de l’école en utilisant des produits biologiques et locaux autant que possible. L’objectif du projet est de poser un baume sur la douleur éprouvée par les femmes violentées et aider un organisme à but non lucratif de la région qui veille à leur bien.
Le programme d’aide financière 2018-19 de la Fondation Monique-Fitz-Back soutiendra 47 projets scolaires en environnement et en solidarité impliquant 4415 jeunes du préscolaire au collégial, répartis dans 14 régions du Québec.

Qui est Monique Fitz-Back ?
-Enseignante, coopérante en Afrique, décédée en 2005.
-Membre du Bureau national de la Centrale de l’enseignement du Québec (CEQ) de 1986 à 1990
-A participé à la production du cahier pédagogique Ensemble, récupérons notre planète.
-Cofondatrice des Établissements verts Brundland (EVB-CSQ), en 1993, avec son collègue Guy Brouillette
-Le mouvement des EVB compte maintenant plus de 1500 établissements.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des