Traverser la nuit comme l’auteure Marie Laberge l’a écrit

Traverser la nuit comme l’auteure Marie Laberge l’a écrit
Le premier ministre François Legault était accompagné du directeur de la Santé publique, Dr Horacio Arruda et de la ministre de la Justice Sonia Lebel pour son point de presse jeudi.

François Legault a continué de faire la promotion des 10 000 emplois de préposés disponibles. Le premier ministre a utilisé le plus récent livre de Marie Laberge pour démontrer la vision des soins aux personnes âgées qu’il souhaite voir en application.

« Il faut viser d’avoir le temps de prendre soin des résidents, de créer une belle complicité, a dit le premier ministre. Avoir le temps de mettre une débarbouillette froide sur le front, de masser les jambes, mais surtout de les écouter. »

François Legault était inspiré du roman Traverser la nuit, plus récent bouquin de Marie Laberge. Celui-ci raconte justement l’histoire d’une préposée qui développe des liens avec les résidents. Il espère que les gens qui hésitent toujours à suivre la formation à partir du prochain mois, lisent le livre.

Deux mondes

À l’extérieur des résidences, la situation va plutôt bien. Dans les quelque 2600 résidences privées pour aînés au Québec, 340 ont au moins un cas. Le bilan recense ici 2700 cas au total.

Quant aux CHSLD, sur les 412 au Québec, 131 sont infectés. De ce groupe, 41 % ont une éclosion supérieure à plus de 15 % de leurs résidents.

Lors des dernières 24 heures, 74 décès sont survenus; 70 de ces personnes demeuraient dans les différentes déclinaisons d’hébergements pour aînés.

« Si on veut être capable de continuer les réouvertures, il faut suivre les consignes, a terminé M. Legault. Il ne faut pas se penser trop bon, parce que le virus va en profiter pour venir. »

Justice virtuelle

À partir de lundi, l’appareil judiciaire va graduellement reprendre vie. La ministre de la Justice, Sonia Lebel, a expliqué que son secteur avait été l’un de ceux qui ont pu saisir une opportunité. « Le plan d’ajouter de la technologie sur 5 ans a été accéléré par la nécessité de s’adapter rapidement, a-t-elle signifié. Oui il y aura la réouverture physique, mais également 138 salles virtuelles ont été testées. »

La mobilisation de tous les acteurs permet un retour rapide des activités dans les tribunaux et palais de justice. Des plexiglass, le désinfectant et la distanciation sociale sont les mesures que l’on connaît qui seront aussi appliquées dans ces endroits.

Elle a ajouté que la justice au Québec ne redeviendrait pas ce qu’elle a jadis été. La Table de justice Québec a d’ailleurs été relancée afin de trouver des solutions aux nombreux délais qui alourdissent le système.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des