Travailleurs pour l’environnement

Par Mario Pitre
Travailleurs pour l’environnement
Les manifestants ont marché du Collège de Valleyfield jusqu’au bureau du député Claude Reid. (Photo : Journal Saint-François Pierre Langevin)

Une cinquantaine de personnes ont manifesté le vendredi 3 mai en marge de la Fête internationale des travailleurs, lors d’une marche organisée par la coalition intersyndicale Coton-46.
Le cortège est parti du Collège de Valleyfield pour se rendre devant les bureaux du député de Beauharnois, Claude Reid, à qui on a remis trois revendications: que le gouvernement interdise tout nouveau projet d’exploitation et d’exploration d’hydrocarbure sur le territoire québécois; que le gouvernement mette en branle un plan crédible pour atteindre les objectifs fixés par le GIEC (réduire l’émission des GES de 45 % d’ici 2030 et de 100 % d’ici 2050); et que les travailleurs et les communautés soient associés à l’élaboration des solutions nécessaires à cette transition vers un affranchissement des énergies fossiles.
Cette année,Coton-46 a décidé d’embrasser le thème des changements climatiques à l’occasion de la Fête des travailleurs. Une décision prise à la suite de la pétition du Pacte pour la transition qui a recueilli 270 000 signatures et à la manifestation étudiante du 15 mars qui a vu plus de 150 000 jeunes converger vers la métropole.

Les changements climatiques étaient au cœur des revendications. (Photo Journal Saint-François Pierre Langevin)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des