Les thanatologues québécois en congrès à Valleyfield

Par Mario Pitre
Les thanatologues québécois en congrès à Valleyfield
Le congrès traitera de divers dossiers reliés à l’industrie funéraire. (Photo : Journal Saint-François Denis Germain)

Quelque 300 congressistes sont attendus à Salaberry-de-Valleyfield à l’occasion du congrès annuel de la Corporation des thanatologues du Québec qui se déroulera du 9 au 12 septembre prochain à l’Hôtel Plaza Valleyfield.
Ce congrès se déroulera sous la présidence d’honneur d’André Larin de la maison funéraire J.A. Larin & Fils, qui célèbre son 100e anniversaire cette année.
Il sera marqué par un tournoi de golf, un salon qui comptera une quarantaine d’exposants, des ateliers touchant divers sujets reliés à la règlementation et à la mise en marché des services funéraires, un souper-croisière, l’assemblée générale, de même que le Banquet du président.

André Larin assurera la présidence du congrès annuel de la Corporation des thanatologues du Québec. (Photo Journal Saint-François Pierre Langevin)

Les thanatologues discuteront par ailleurs de certaines mesures législatives préconisées par le gouvernement du Québec, comme la création d’un registre des contrats de pré-arrangements funéraires, de même qu’un nouveau règlement d’application de la loi 66. Cette loi adoptée en 2016 s’intéresse notamment à la conservation et l’entreposage des cadavres, à inhumation et à la crémation des personnes défuntes.
Exposition du MUSO
Par ailleurs, J.A. Larin & Fils a fait appel à l’expertise du Musée de société des Deux-Rives pour monter une exposition relatant ses 100 années d’existence.
Pour ce faire, l’équipe du MUSO a conçu une quinzaine de panneaux historiques qui sont disposés sur les deux paliers du siège social de l’entreprise, rue Victoria. Ces panneaux font état des 5 générations d’entrepreneurs, des différentes succursales à travers le temps, de funérailles importantes organisées lors de décès de personnalités, les différents véhicules utilisés ou de l’évolution des rites funéraires. Des images d’époque apparaissent également sur la façade extérieure de l’édifice.

Des images d’époque rappellent les 100 ans de l’entreprise J.A. Larin & Fils, sur la façade extérieure de son siège social, rue Victoria.(Photo Journal Saint-François Mario Pitre)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des