TGOD oriente ses activités de Valleyfield vers les produits dérivés du cannabis

Par Mario Pitre
TGOD oriente ses activités de Valleyfield vers les produits dérivés du cannabis
Des produits dérivés du cannabis, tel que la poudre dissoluble, seront produits à Valleyfield. (Photo : tgod.ca)

L’évolution que connaît le marché du cannabis incite l’entreprise TGOD à réorienter les activités de ses installations de Salaberry-de-Valleyfield vers la production de produits dérivés du cannabis.

The Green Organic Dutchman a ainsi procédé à un réaménagement d’une partie de ses installations du boulevard Gérard-Cadieux au cours des derniers mois, indique son porte-parole, Sébastien Bouchard.

« Pour l’instant, la culture de cannabis a cessé à Valleyfield afin de concentrer nos activités sur différents produits dérivés, comme des thés biologiques, des poudres dissolubles, que l’on donnait à des sous-contractants. Cela va nous permettre d’avoir un meilleur contrôle de la qualité et meilleure gestion du personnel. »

Incidemment, le cannabis utilisé dans la production de produits dérivés provient des installations que possède TGOD à Ancaster, en Ontario. Ceci dit, TGOD ne met pas un terme définitif à la culture de cannabis dans ses immenses serres de Valleyfield, construites au coût de plusieurs millions $.

De plus, le site campivallensien devrait ajouter le haschich et les jujubes (gummies) à sa production d’ici la fin de 2020, ce qui contribuera à rentabiliser ses installations.

Le haschich devrait d’ailleurs être rendu disponible au cours des prochaines semaines au Québec, de même que dans tout le Canada, ce qui comblera une forte demande pour ce produit, mentionne le porte-parole.

Embauche

Selon M. Bouchard, une quinzaine d’employés sont actuellement actifs aux installations campivallensiennes, mais il demeure une vingtaine de postes à combler, selon lui.

« Ce sont des emplois davantage spécialisés, avec de très bonnes conditions », assure-t-il.

Rappelons que TGOD avait obtenu le feu vert de Santé Canada le printemps dernier afin de modifier ses axes d’opération.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des