Sorel-Tracy s’ajoute au circuit des régates HRL

Par Denis Bourbonnais
Sorel-Tracy s’ajoute au circuit des régates HRL
Les bateaux de la classe Grand Prix et des 4 autres catégories régulières de la Ligue de Régates d’Hydroplanes vont figurer à l’horaire de l’événement soutenu par le Gib Fest à Sorel-Tracy. (Photo : (Photo : Journal Saint-Francois - Pierre Langevin) )

MOTONAUTISME.  Sorel-Tracy deviendra la 4e ville québécoise à accueillir des régates sous l’égide de la HRL, en 2020, et l’événement aura lieu du 14 au 16 août.

C’est ce que révèle le journal «Les 2 Rives» dans son édition de mardi sous la plume du journaliste Jean-Philippe Morin. L’organisation locale est soutenue par le «Gib Fest» et les activités se dérouleront au quai Catherine-Legardeur qui borde le fleuve Saint-Laurent.

«L’équipe du Gib Fest voulait offrir un cadeau de Noël aux gens de la région. On s’enligne pour faire quelque chose de très gros afin de rallier la population autour d’un événement rassembleur», a indiqué au journal local le président du Gib Fest, Jean-Pierre Groulx. Le conseil municipal de la ville de Sorel-Tracy a tenu une réunion administrative à ce sujet, lundi soir, et devrait officialiser la tenue de l’événement sous peu, selon «Les 2 Rives».

Parmi les coureurs inscrits, on retrouvera le pilote de la classe Jersey Speed Skiff Louis-Alexandre Beaudoin (JS-30), un résident de Sorel-Tracy. (Photo: Pierre Langevin)

Les 5 classes d’embarcation régulières de la HRL vont figurer à l’horaire des compétitions, soit Grand Prix, Hydro 350, Formule 2500, 2,5 litres et Jersey Speed Skiff. Dans cette dernière catégorie, on retrouvera le pilote sorelois Louis-Alexandre Beaudoin et le navigateur Valmont Groulx à bord du «Glory Days» JS-30. La classe de bateaux à fond plat Can-Am compte également des coureurs de la région de Sorel-Tracy, dont le vétéran Dominic Cournoyer, et il faudra voir si ces compétiteurs seront au rendez-vous en tant qu’invités.

Les responsables du Gib Fest estiment à environ 2 millions $ les retombées économiques que les régates devraient générer. Ils croient que l’événement va attirer entre 4000 et 6000 personnes. Les organisateurs entendent miser sur le fait que les plaisanciers pourront s’y rendre en bateau en provenance de Trois-Rivières, Québec, Montréal et même Saint-Jean-sur-Richelieu via la rivière Richelieu.

Une vue à vol d’oiseau du site qui borde le fleuve Saint-Laurent à Sorel-Tracy. (photo:  www.philippemanning.com)

Des spectacles musicaux sont prévus le vendredi 14 août et le samedi 15 août, de 21 h à 23 h. L’événement ne se tiendra pas durant la même période que le Gib Fest, anciennement le Festival de la Gibelotte, qui aura lieu du 3 au 11 juillet.

L’organisation a obtenu l’appui de la Sûreté du Québec, de la Garde côtière canadienne, du Service de protection et d’intervention d’urgence de Sorel-Tracy, du Service des loisirs de la ville de Sorel-Tracy ainsi que de la Marina de Saurel.

Des quais flottants seront installés sur le fleuve Saint-Laurent et des estrades s’ajouteront tout le long du quai Catherine-Legardeur. Les puits de ravitaillement des équipes de course seront situés au côté de la plage urbaine du quai.

Le pilote Louis-Alexandre Beaudoin et le navigateur Valmont Groulx promettent des émotions fortes aux spectateurs qui assisteront aux Régates de Sorel-Tracy. (Photo: Pierre Langevin)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des