Scott Liddycoat connaît son jour de gloire en Formule 2500

Par Denis Bourbonnais
Scott Liddycoat connaît son jour de gloire en Formule 2500
Scott Liddycoat a mené son embarcation «SLR Racing» F-63 à une première victoire en carrière aux Régates de Valleyfield dans la finale de la Formule 2500. (Photo : (Photo : Journal Saint-François – Pierre Langevin))

81ES RÉGATES DE VALLEYFIELD. Le pilote Scott Liddycoat a aligné les exploits sur la scène du sport motonautique en trois décennies de carrière mais il lui manquait un accomplissement : remporter une finale aux Régates de Valleyfield.

Le résident de Suffolk (Virginie) a vécu l’euphorie devant les fans au quai des champions, dimanche, après avoir gagné l’épreuve ultime de la Formule 2500 aux commandes du «SLR racing» F-63. Dans un groupe presque aussi compétitif que la classe Hydro 350, Liddycoat s’est immiscé parmi la crème de la crème alors que seulement Tyler Kaddatz (Ah Sum Secret F-519) et lui n’ont pas devancé le départ.

Scott Liddycoat arborait le sourire d’un champion à la suite de sa première victoire aux Régates de Valleyfield. Photo: Pierre Langevin)

La discipline conservée par les pilotes lors des qualifications s’est estompée en finale lorsque Bobby King (F-92), Marc Lalonde (F-751), Steve Armstrong (F-69), John Shaw (F-33), Kevin Smith (F-26) et Grant Hearn (F-14) ont tous pêché par anxiété au départ. Le Campivallensien Marc Lalonde (F-751) a tenu tête au favori Bobby King (F-92) pendant deux tours, le conducteur du «Lalo Racing» F-751 ayant précédemment gagné deux épreuves de qualification (2A, 3A).

Les deux premiers à se voir présenter le drapeau quadrillé étaient en fait pénalisé d’un tour et Scott Liddycoat a ramassé les honneurs. Saisi par l’émotion lors de l’entrevue d’après-course, le coureur de 48 ans a eu peu mots pour exprimer sa grande satisfaction. «Ce fut une année difficile à cause des bris au bateau et je dois remercier tous ceux qui m’ont aidé à tout remettre en ordre», a indiqué Liddycoat, qui a appris au dernier tour que 6 adversaires avaient devancé le départ.

Bobby King (F-92) a complété le podium même s’il a devancé le départ à l’instar de 5 autres pilotes.

Tyler Kaddatz, qui s’est qualifié par la voie de la finale consolation, a hérité de la 2e position et Bobby King a complété le podium en dépit d’une pénalité d’un tour. En plus de Scott Liddycoat et Marc Lalonde qui ont été victorieux à deux reprises en qualification, Bobby King (1A) et Grant Hearn (3B) ont été les vainqueurs des autres épreuves durant le week-end.

Frédéric Couturier a vu sa fin de semaine prendre fin samedi à la suite d’une collision avec Tyler Kaddatz qui a laissé des traces d’hélice sur le «Hydroïd» F-313. Marc Théorêt a cédé sa place dans le «Valleyfield» F-444 des frères Thompson à cause de maux de dos et son successeur, Jeff Bernard, a passé le flambeau à Michael Tremblay dimanche.

Tommy Shannon (Pièces d’autos Valleyfield F-4), Max Acierno (Miss Jesel F-3), Phillipe Billette (Team Duclos F-7), Philippe Cardinal (F-222) et le duo Guillaume Charette/Derek Anderson (Project 7 F-16) ont vécu un week-end à oublier en termes de résultats.

Marc Lalonde (à gauche) a gagné deux épreuves de qualification à bord du «Lalo Racing» F-751 en Formule 2500. (Photo: Pierre Langevin)
Les pilotes de la Formule 2500 ont réservé des courses excitantes aux spectateurs. (Photo: Pierre Langevin)
Michael Tremblay a pris la relève de Jeff Bernard aux commandes du «Valleyfield» F-444. Marc Théorêt n’a pu piloter en raison de maux de dos. (Photo: Pierre Langevin).
Des photos de Pierre Langevin des célébrations du champion en Formule 2500, Scott Liddycoat.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des