RÉTRO 2020 – Le monde communautaire est grandement affecté

Par Yanick Michaud
RÉTRO 2020 – Le monde communautaire est grandement affecté
CEZinc fait preuve d’énormément d’altruisme une fois de plus en aidant les plus démunis. (Photo : Archives - Pierre Langevin)

Artistes, anges-gardiens du domaine de la santé, écoliers, tout le monde communautaire est affecté en 2020 par la crise sanitaire mondiale.

Il en va de même pour les organismes communautaires. Quelques-uns de la région du Suroît, toujours actifs et présents au sein de la communauté durant la crise, se partagent une subvention de Québec. C’est une somme de près de 650 000 $, à la fin avril, qui vient les supporter dans l’aide qu’ils apportent aux citoyens.

Par ailleurs, conscients de la difficulté de certaines familles de la région d’affronter la crise sanitaire et économique, les employés et la direction de CEZinc ont posé un geste fabuleux.

Les 550 employés de l’entreprise campivallensienne ont décidé de remettre 10 000 $ à Moisson Sud-Ouest. La direction a ajouté 5000 $ pour la même banque alimentaire. Elle versera 65 000 $ à 14 autres organismes du territoire.

Aussi, en réponse à la pandémie, les Fermes Burnbrae ont établi un programme de secours d’urgence. Afin de soutenir les familles canadiennes en besoin d’assistance.

L’entreprise avait déjà donné, en juillet, plus de 3,6 millions d’œufs à plus de 30 banques alimentaires partout au pays. Ainsi, 656 000 de ces œufs ont été donnés à des banques alimentaires québécoises.

Les Fermes Burnbrae ont également fait un don de 55 000 $, à des hôpitaux des régions où elles font affaire. Y compris Salaberry-de-Valleyfield. On retrouve l’une de leurs fermes à Saint-Zotique.

Il faut dire que la Fondation de l’Hôpital du Suroît vit aussi des moments inquiétants et doit s’adapter. On réinvente les campagnes de financement et on redouble d’efforts dans le monde communautaire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires