Réouverture des gyms et installations sportives intérieures le 26 mars

Par Valérie Lessard
Réouverture des gyms et installations sportives intérieures le 26 mars
La ministre Isabelle Charest (Photo : Capture écran)

La ministre déléguée à l’éducation Isabelle Charest a annoncé ce vendredi la réouverture des installations sportives intérieures, ce qui inclut les gyms, à compter du 26 mars en zone rouge. Les entrainements devront toutefois être pratiqués seuls, en duo ou en bulle familiale.

Le gouvernement du Québec exigera la tenue d’un registre des personnes présentes dans les centres d’entraînement.

La ministre a rappelé que les activités parascolaires seront à nouveau permises en groupe-classe dès le 15 mars, tel qu’annoncé la semaine dernière. 

La règle ne change pas en zone rouge pour la pratique d’activités sportives ou de loisirs extérieures : elle est permise avec un groupe maximum de huit personnes ou entre occupants d’une même résidence privée.

Assouplissements progressifs 

La ministre Charest a mentionné que d’autres assouplissements pourront être annoncés au cours des prochaines semaines. Elle considère qu’il s’agit du début d’un déconfinement sportif progressif. «J’ai confiance qu’on pourra profiter d’un été plus agréable et qu’on pourra pratiquer nos activités, avec certains ajustements», a-t-elle indiqué en point de presse.

D’ailleurs, des assouplissements plus importants ont été annoncés pour les zones oranges. Le nombre de personnes maximum pouvant pratiquer un sport extérieur de groupe passe de 8 à 12 pour ces régions et il sera désormais permis de pratiquer un activité sportive organisée intérieure pour des groupes de 8 personnes.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
S.L.
S.L.
29 jours

Le gouvernement tiendra un registre des personnes présentes dans u gym ? Mais il ( le gouvernement) ne peut même pas suivre de façon adéquate les touristes qui reviennent de voyage !! Encore une fois, c est n’ importe quoi…!