Remettre sa vie sur les rails

Remettre sa vie sur les rails
Mélanie Thivierge et Marie-Kim Guérin ont remis leur vie sur les rails avec le projet Destination Avenir.

La dizaine de participants au projet Destination Avenir s’est aidé en aidant. Ils ont trouvé un projet de vie qui les mène à revenir aux études ou intégrer le marché du travail.

«Je me suis intéressée au projet pour retourner aux études. Je remets ça sur les rails», a confié Marie-Kim Guérin qui est dans la troisième cohorte de Destination Avenir depuis maintenant sept mois.

Avec les années, elle avait perdu une routine de vie. Elle trouvait des excuses pour repousser sa reprise en main. Elle se sent maintenant prête à revenir à l’école et aimerait bien s’inscrire au Collège.

Mélanie Thivierge a quant à elle quitté le groupe. Après six mois, elle a découvert un intérêt pour le secrétariat et est déjà inscrite au Centre de formation professionnelle de la Pointe-du-Lac. «J’ai appris que je pouvais foncer et aujourd’hui, c’est ce que je fais», dit-elle.

Tout comme le reste du groupe, les deux jeunes femmes ont dû sortir de leur zone de confort à travers ce projet. Éric Ballard et Isabelle Coulombe, les deux intervenants, ont poussé les participants à évoluer, ce qui leur a plu.

En plus de travailler sur eux, les participants ont développé un projet collectif. Un projet articulé autour du bénévolat auprès de divers organismes. «Quand on peut aider, on a le sentiment de se sentir utile et apprécié. On vite de belles émotions et une grande expérience», a convenu Éric Ballard.

Les deux participantes rencontrées ont bien aimé entrer en contact avec les organismes. À la Maison des jeunes, Mélanie a même pu prendre des renseignements pour ses enfants. Quant à Marie-Kim, elle a apprécié les moments passés au club Joie de vivre.

Au nom de La nuit des sans-abri, Kathia Isabelle est venue témoigner de l’apport important des jeunes. «Je remercie la gang. Elle a fait beaucoup de choses dont le démontage du site, la job la plus poche que personne ne veut faire. Ils ont aussi fait des emblèmes comme une petite couverture ou un sac de couchage qui ont été remis à chaque visiteur ainsi que des pancartes avec des pensées positives sur l’itinérance. »

Stéphane Brault du Service alimentaire communautaire a aussi parlé du bon coup de main donné par les jeunes lors des différentes activités, notamment tout ce qui concerne les paniers de Noël.

C’est une quinzaine d’organismes de Beauharnois-Salaberry et du Haut-Saint-Laurent qui ont bénéficié des services du groupe. Nouveauté, des personnes ont également eu besoin d’une bonne action. Une personne âgée avait besoin d’aide pour déneiger sa voiture tandis que des participants sont allés faire le ménage chez une famille avec plusieurs enfants.

Destination Avenir est un projet préparatoire à l’emploi qui favorise l’employabilité et/ou le retour aux études mené conjointement par les organismes PS Jeunesse et le Carrefour jeunesse-emploi de Beauharnois-Salaberry.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires