Racheté par de nouveaux propriétaires, le Club de golf Hemmingford se refait une beauté

Racheté par de nouveaux propriétaires, le Club de golf Hemmingford se refait une beauté

Le Club de golf Hemmingford.

Crédit photo : Archives Coup d'Oeil

Marc-Andre Couillard -COUP D’OEIL –
Après la faillite de l’ancien propriétaire du Club de golf Hemmingford il y a quelques mois, voilà que cinq hommes d’affaires de la région ont décidé de racheter cette institution qui a vu le jour en 1965. Leur objectif est simple: redonner ses lettres de noblesse à ce terrain pour en faire un des plus beaux au Québec.

Les nouveaux propriétaires sont Réjean et Christian Clermont, Normand et Ghislain Guinois, ainsi que Pierre-André Bourget. C’est l’ancien propriétaire, Denis Menegazzo, qui en devient le directeur général.
«Denis [Menegazzo] a fait une très bonne job, mais le Club avait besoin d’importants investissements», estime Normand Guinois.
Les partenaires d’affaires y ont vu une opportunité dans un contexte où beaucoup d’autres terrains de golf sont vendus pour faire place à des projets immobiliers. «Ç’a déjà été un des plus beaux terrains au Québec, estime M. Guinois. Ç’aurait été de valeur de le laisser aller.»
Pour réaliser leur ambitieux projet de revitalisation, les propriétaires entendent investir massivement pour rénover le club house et entretenir le terrain.
Ces derniers ont un message à livrer aux membres et à l’ensemble des joueurs de golf: il y aura du golf à Hemmingford en 2019 et le terrain sera fin prêt pour accueillir les joueurs dès que la météo le permettra.
«Il y a des membres qui n’ont pas encore signé parce qu’il se demandent si ça va rouvrir. On veut les rassurer», insiste M. Guinois.
Métamorphose
Comme la transaction ne s’est conclue qu’en février 2019, les travaux de rénovation ont déjà commencé, mais c’est la course contre la montre avant le début de la saison.

Le Club de golf Hemmingford vient tout juste d’être racheté par cinq hommes d’affaires de la région. Sur la photo, on aperçoit les nouveaux propriétaires: Ghislain Guinois, Christian Clermont, Réjean Clermont, Normand Guinois et Pierre-André Bourget.

Certaines modifications ne seront apportées qu’à l’automne 2019, pour ne pas nuire aux activités de l’entreprise. Si tout se passe comme prévu, les travaux devraient être terminés pour l’ouverture de la saison 2020.
Des rénovations majeures vont complètement métamorphoser les lieux physiques. À l’intérieur du club house, les planchers, les plafonds et les salles de bains vont être refaits. Les fenêtres vont aussi être remplacées pour faire place à de grandes vitrines qui vont laisser entrer davantage la lumière.
Non seulement la toiture et le revêtement extérieur vont être remplacés, mais c’est toute l’architecture qui va être redessinée pour donner au bâtiment un style scandinave, précise M. Clermont.
Deux terrasses seront construites, dont une attenante à la salle de réception et l’autre qui donnera sur le salon des membres.
L’entrée extérieure sera aussi reconfigurée pour prendre la forme d’un rond-point et tout le stationnement sera refait. On songe aussi à offrir un service de valet.
Cuisine
Les propriétaires ont embauché une toute nouvelle équipe en cuisine, dont le chef Sean Stacey. La salle à manger sera ouverte matin, midi et soir, sept jours par semaine. Un brunch sera servi le dimanche.
«N’importe qui peut manger au Club de golf, insiste M. Guinois. Les gens n’ont pas besoin de venir jouer pour manger.»
Ils se sont dotés d’un fumoir pour fumer des viandes et il y aura une cave à vins.
Différents événements y seront organisés pour le grand public, que ce soit des 4 à 7 ou encore des soupers spectacles avec des groupes musicaux, le samedi soir.
Terrain
Les nouveaux propriétaires veulent aussi remettre le terrain en état et tracer les allées de manière impeccable. Ils sont d’ailleurs en pourparlers avec un architecte.
Ils ont renouvelé la flotte entière de machineries destinées à l’entretien du parcours, en se procurant 17 tondeuses et autres équipements du genre.
Les 65 trappes de sable seront vidées, avant d’y installer un système de drainage, puis remplies.
Ils veulent creuser deux nouveaux lacs, dont un, situé au 18e trou, serait garni d’une fontaine. On pourra donc le voir depuis la nouvelle terrasse qui sera construite face à la salle de réception. Ils songent aussi à aménager un trou sur une île.
Projet futur
Christian Clermont, qui est entrepreneur général et promoteur immobilier, possède un vaste terrain qui borde le golf.
À long terme, il aimerait développer ce secteur et y construire quelques centaines de résidences. Ce dernier est toujours en attente d’analyses et d’autorisations nécessaires pour aller de l’avant avec ce projet domiciliaire.
«Je voudrais faire des maisons de 700 pi2 ou 800 pi2, pas chères, pour de jeunes familles ou des personnes semi-retraitées», précise-t-il.
Succès
Le succès futur du Club de golf sera assuré par ces améliorations majeures, estiment les nouveaux acheteurs.
Ils aimeraient que le nombre de membres passe de 230 à 300. Ils veulent aussi y organiser des tournois. Comme le terrain compte deux parcours de 18 trous, cela leur permet d’accueillir jusqu’à 288 joueurs.
Autre bonne nouvelle pour la région, cette relance permettra l’embauche d’une vingtaine de personnes, dont près de la moitié seront affectées à l’entretien du terrain, sans compter le personnel de cuisine.

Commenter cet article

avatar