Québec aide les municipalités pour aider les citoyens

Québec aide les municipalités pour aider les citoyens
(Photo : Fotolia)

Le gouvernement du Québec octroie une aide financière de 2,3 milliards $ aux municipalités et aux transports en commun. Une mesure qui devrait notamment éviter une augmentation des taxes municipales.

Éric Girard, ministre des Finances, a expliqué que la somme se divisait en 1,2 milliards $ pour le transport en commun, 800 millions $ pour les municipalités et une réserve de 300 millions $ pour l’année 2021. La moitié du montant provient du fédéral. «Ça va permettre d’éviter une hausse de taxes municipales et éviter une diminution de services, a-t-il expliqué concrètement. En aidant les municipalités, on ai les citoyens. »

L’aide financière accordée se veut une étape dans la relance économique de la province. «On est conscient que le milieu municipal a été touché dès le début de la pandémie, a laissé entendre Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation. Cette annonce évite que le citoyen en paie le prix. »

Le montant qui est attribué aux municipalités représente entre 35 et 45 $ par habitant. Un calcul  qui s’est effectué après que les municipalités aient déposé un bilan précis des pertes financières et des frais encourus par la pandémie. L’urgence sanitaire a obligé les villes à réagir rapidement. «Notre structure de financement n’est pas adapté pour défrayer les coûts de la COVID, a indiqué Jacques Demers, président de la Fédération québécoise des municipalités. Aussi, on ne voulait pas changer la Loi pour permettre aux villes d’enregistrer un déficit. »

Suzanne Roy, présidente de l’Union des municipalités du Québec a expliqué que : «cette aide permettra d’atténuer les fortes pressions budgétaires qui se font sentir depuis le printemps dernier, d’assurer le maintien sécuritaire des services à la population, d’aider les municipalités à faire face à une deuxième vague de la COVID-19 et de soutenir les efforts nécessaires à une relance sécuritaire et durable dans toutes les régions du Québec. »

Pour ce qui est des transports en commun, le ministre François Bonnardel, a rappelé que les pertes étaient astronomiques pour les diverses sociétés qui offrent les services. À un certain moment, l’achalandage était réduit à 5 % de la capacité. La somme offert permettra de compenser les déficits de de 2020-2021 et ce, sans réduire les services, assure le ministre.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires