Quai Port Lewis: l’entente entre la MRC du Haut-Saint-Laurent et Marina Port Lewis dévoilée

Quai Port Lewis: l’entente entre la MRC du Haut-Saint-Laurent et Marina Port Lewis dévoilée
(Photo : (Photo - https://www.change.org/p/citoyens-et-citoyennes-de-la-mrc-du-haut-st-laurent-quai-et-descente-de-bateau-de-port-lewis-non-%C3%A0-la-privatisation?recruiter=1164784138&recruited_by_id=b22f4260-2956-11eb-991b-b1d7c72eb0bd&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink&utm_campaign=petition_dashboard))

La MRC du Haut-Saint-Laurent a dévoilé les détails de l’entente avec Marina Port Lewis quant à l’usage du quai de l’endroit. 

L’entente d’une durée de 30 ans a été signée d’une part par Douglas Brooks, préfet suppléant, et Laurent Lampron, directeur général et secrétaire-trésorier de la MRC, puis par Yvon Lachance de Marina Port Lewis. La notaire Michelle Rosa a également apposé sa signature sur le document lors d’une séance extraordinaire le 9 février.

L’entente, que l’on peut consulter ici, a obtenu l’aval de 11 des 13 maires assis à la table du conseil, donc de 86,7 % de la population indique la MRC. Seuls Deborah Nash et André Brunette, respectivement mairesse et maire d’Elgin et Huntingdon, se sont opposés à l’entente.

Malgré tout, cinq municipalités ont adopté des résolutions par lesquelles elles entendent entamer des recours judiciaires pour freiner les démarches entourant le quai.

«L’entente confirme les objectifs poursuivis par le conseil des maires, indique Louise Lebrun, préfète de la MRC du Haut-Saint-Laurent. Elle maintient la propriété de la MRC de cet immeuble; elle assure l’accès gratuit aux citoyennes et citoyens; elle procède par la voie d’une cession du droit d’usufruit pour une durée de 30 ans auprès de Marina Port Lewis qui en assurera les frais d’entretien et d’amélioration; et elle protège la capacité financière des résidents et contribuables de toutes les municipalités du Haut-Saint-Laurent.»

Dix-huit charges et conditions doivent être respectées par Marina Port Lewis durant les prochaines 30 années.  Parmi celles-ci:

Souscrire à une police de responsabilité civile pour une indemnité d’au moins 2 M $
Veiller à la bonne conservation des lieux
S’acquitter des impôts, contributions et charges auxquels l’immeuble est et sera assujetti
Permettre en tout temps un accès aux services publics d’urgence et leur désigner une aire de stationnement adéquate
Permettre un accès au quai et à la descente de mise à l’eau entre 4 h et 23 h
Aménager et entretenir deux cases de stationnement pour handicapés

Douze stipulations particulières composent aussi l’entente et concernent principalement l’entretien du quai.

«En réalisant cette entente, la MRC confirme qu’elle a tenu compte des représentations de citoyens et d’élus du Haut-Saint-Laurent résultant dans la forme de l’entente publiée aujourd’hui [23 février], soutient Douglas Brooks. Elle assure également l’accès en tout temps aux services publics d’urgence, tels la police, le service de protection contre l’incendie, les ambulances et les premiers répondants. Aussi, en collaboration avec Marina Port Lewis, un comité de vigie sera formé pour veiller au respect de toutes les conditions prévues à l’entente. »

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires