Prolifération des vols d’outils dans la région

Par Denis Bourbonnais
Prolifération des vols d’outils dans la région
Philippe Daoust (à droite), propriétaire de l’entreprise en construction «Immeubles PAGA», s’est fait voler pour environ 22 000 $ d’outils dans sa remorque. Le conseiller municipal de Sainte-Barbe a déploré la situation en présence d’un employé, Yurick Duchesne. (Photo : (Photo : Journal Saint-François – Pierre Langevin) )

FAITS DIVERS.  Au moment où les citoyens et employeurs pourraient bien se passer de tels actes criminels, des voleurs ciblent les entrepreneurs en construction afin de satisfaire leur appétit pour le gain illégal du bien d’autrui.

Une vague de vols d’outils sévit depuis quelques semaines dans la région et au moins une demi-douzaine d’entreprises ont été victimes de ces larcins. Les outils ont été dérobés sur le territoire des MRC du Haut-Saint-Laurent et de Beauharnois-Salaberry.

La valeur des articles portés disparus s’élève à plus de 150 000 $ et on s’attend à ce que d’autres plaintes soient déposées à la Sûreté du Québec. Parmi les outils volés, on parle de fusils à air, batteries, scie à chaîne et autres.

«On se fait voler les outils dans nos remorques. C’est notre gagne-pain et c’est effrayant le trouble que ça nous donne. Nous avons les assurances mais il faut prouver notre perte avec les factures et nous ne les possédons pas toutes», déplore Philippe Daoust, un entrepreneur de Sainte-Barbe.

L’homme de 30 ans, qui a délaissé l’enseignement en janvier pour démarrer sa propre compagnie, a été dans l’obligation de réorganiser le fonctionnement de son entreprise. «Des outils sont manquants et nous devons les emprunter», décrit le propriétaire des «Immeubles PAGA», qui aurait perdu pour environ 22 000 $ d’outils.

Dans la plupart des cas, les outils ont été dérobés durant la nuit à l’intérieur de remorques qui étaient verrouillées. Des articles auraient été revendus sur le web mais les victimes seraient incapables de prouver leur provenance.

Une enquête est en cours à la Sûreté du Québec de la MRC du Haut-Saint-Laurent pour tenter de retraces les auteurs de ces vols.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des