Le Parti québécois désire s’assurer d’une meilleure circulation dans Vaudreuil-Soulanges

Le Parti québécois désire s’assurer d’une meilleure circulation dans Vaudreuil-Soulanges

Les candidats Lapalme et Henry jugent que l’autoroute 20 à la hauteur de Vaudreuil-Dorion et de L’Île-Perrot, n’est pas sécuritaire et que des travaux de parachèvement urgent.

Crédit photo : Photo Journal Saint-François - Gracieuseté

Alors que le dossier de l’autoroute 20 dans Vaudreuil-Dorion et L’Île-Perrot, que celui du boulevard Monseigneur-Langlois dans Beauharnois et que plusieurs autres semblent abandonnés au feuilleton, le Parti québécois lance un cri d’alerte en fin de campagne.

Les candidats de Soulanges, Samuelle D.-Henry, et de Vaudreuil, Philip Lapalme, insistent sur le piteux état des routes et du transport dans la vaste région, incluant leurs comtés et celui de Beauharnois.

Dans Soulanges, la candidate dit que son parti préconise la mise en place de mesures financières pour inciter les camionneurs à emprunter le pont Serge-Marcil aux Cèdres au lieu du pont et du boulevard Monseigneur-Langlois à Salaberry-de-Valleyfield.

« C’est au gouvernement d’agir pour rendre les tarifs pour les camions au pont Serge-Marcil attrayants pour l’industrie du camionnage », estime la candidate Samuelle D.-Henry. « Ces mesures pourraient être financées à même les 20 M$ de revenus de péage au pont Serge-Marcil que touche annuellement le gouvernement », ajoute-t-elle.

Dans Vaudreuil

Les nombreuses études sur l’autoroute 20 ayant été reléguées aux oubliettes par le ministère sous le gouvernement libéral, Philip Lapalme juge que les sept kilomètres de l’autoroute 20, qui traversent la ville de Vaudreuil-Dorion et l’île Perrot, ne respectent pas les standards autoroutiers.

Le Parti québécois veut accélérer le parachèvement de l’autoroute 20 afin d’assurer la fluidité de la circulation entre la région de Vaudreuil-Soulanges et Montréal, et aussi, pour des raisons évidentes de sécurité, désenclaver Terrasse-Vaudreuil, dont l’accès se fait par deux passages à niveau.

L’accélération des travaux de parachèvement est d’autant plus importante estime le candidat du Parti québécois dans Vaudreuil, que le ministère des Transports projette soit de construire un nouveau pont à l’île aux Tourtes ou d’effectuer une réfection majeure du pont existant, des travaux qui pourraient s’étendre sur plusieurs mois, voire des années.

Commenter cet article

avatar