Actualités

Nouvelle direction, nouvelle vision, mêmes soins aux patients

lundi le 27 avril 2015
Modifié à 0 h 00 min le 27 avril 2015
Par Steve Sauvé

SANTÉ - L’abolition des Centres de santé et de services sociaux (CSSSS) pour faire place au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) le 1er avril dernier n’a entraîné aucun impact pour les usagers à l’Hôpital du Suroît, assure-t-on.

D’abord, il faut rappeler que les abolitions de postes liées à la réorganisation du réseau de la santé concernent les cadres supérieurs et les cadres ayant des fonctions administratives. Donc, en théorie, cela n’affecterait pas les soins de première ligne. En termes de chiffres, cela représente environ 173 postes pour les neuf établissements du CISSS-Montérégie-Ouest. Cependant, l’objectif visé par la Direction et le ministère est de replacer les gens le plus rapidement possible.

Bien que les changements semblent importants, on assiste présentement au jeu de la chaise musicale. En effet, François Therrien, ancien directeur général du CSSS du Suroît n’a pas perdu son emploi, mais a été relocalisé dans une nouvelle fonction, comme beaucoup d’autres cadres. «M. Therrien fait partie du comité de transition avec, entre autres, d'anciens directeurs généraux pour assurer la transition vers la nouvelle structure du CISSS-MO. Il est toujours en fonction à titre de conseiller cadre à la Direction générale», informe Geneviève Boileau, anciennement chef du Service des communications au CSSSS dont le poste est maintenant appelé cadre intermédiaire aux communications CISSS Montérégie-Ouest (CSSS du Suroît).

La direction générale du nouveau Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest a été confiée à Yves Masse, qui occupait des fonctions similaires dans l’Ouest-de-l’Île de Montréal.

Afin de l’épauler, le ministre de la Santé a nommé le 13 mars dernier, Céline Rouleau à titre de présidente-directrice générale adjointe; elle était anciennement directrice générale adjointe du Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement de la Montérégie-Est.

«Grâce à son importante expérience en tant que gestionnaire et à sa connaissance approfondie des enjeux cliniques propres à notre réseau, Mme Rouleau saura apporter tout le soutien nécessaire au PDG et à l’équipe de direction pour améliorer la qualité des soins et services offerts aux usagers du CISSS de la Montérégie-Ouest», a déclaré le ministre Barrette sur le site web du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous

Dernières nouvelles