Nouveau directeur du développement économique dans Beauharnois-Salaberry

Nouveau directeur du développement économique dans Beauharnois-Salaberry

M. de Brouwer cumule plus de 20 années d’expérience liées au service à la clientèle, à la gestion de personnel, aux relations publiques et aux communications.

Crédit photo : Journal Saint-François Gracieuseté

Le Centre Local de Développement (CLD) Beauharnois-Salaberry a officiellement entériné l’embauche d’un nouveau directeur du développement économique régional, à son assemblée du 11 décembre.
Il s’agit de Daniel de Brouwer, qui aura notamment pour mandat de développer l’offre de services s’adressant aux entreprises, particulièrement au niveau de leur démarrage et de leur financement, via la gestion des programmes FLI (Fonds local d’investissement) et FLS (Fonds locaux de Solidarité).
Cette nomination s’inscrit dans la foulée de la restructuration administrative entérinée en septembre dernier, par laquelle ce nouveau directeur du CLD relèvera à la fois de la direction générale de la MRC de Beauharnois-Salaberry et du conseil d’administration du CLD.
« Nous sommes bien heureux d’accueillir M. de Brouwer parmi nous. Sa vaste expérience des affaires publiques et municipales et de la gestion se révélera assurément un précieux atout pour le mandat qui lui est confié », a mentionné le président du CLD Beauharnois-Salaberry et maire de Beauharnois, Bruno Tremblay.
Après avoir agi notamment comme directeur et porte-parole aux bureaux de circonscription pour deux ministres du gouvernement québécois, M. de Brouwer occupait jusqu’à tout récemment le poste de Directeur général, Communications et Ressources humaines à la Ville de Richelieu.
« C’est avec une grande joie que j’accueille ce témoignage de confiance qui m’a été adressé par les élus et les gens d’affaires de la MRC de Beauharnois-Salaberry. J’ai rapidement saisi combien ce territoire recèle de vastes opportunités en matière de développement économique et c’est avec les municipalités, les gens d’affaires et nos partenaires que j’entends, avec l’équipe du CLD, contribuer à faire de la MRC de Beauharnois-Salaberry une région de choix où investir et faire affaires », a-t-il commenté.
Notons par ailleurs l’excellente performance du FLS géré par le Centre Local de Développement (CLD) Beauharnois-Salaberry au cours des 5 dernières années, ce qui a récemment valu à la MRC l’obtention du Prix Performance 2018 des Fonds locaux de solidarité (FLS) de la FTQ. (M.P.)

Commenter cet article

avatar