Nissan IMQ, un concept qui présage les VUS intelligents du futur

Par Le Guide de l'auto
Nissan IMQ, un concept qui présage les VUS intelligents du futur


Le Guide de l'Auto

Article par Guillaume Rivard

Du Kicks à l’Armada, la gamme des VUS et multisegments de Nissan est assez large et diversifiée, ce qui est génial pour les consommateurs d’aujourd’hui. Mais qu’en sera-t-il demain? La réponse se trouve, du moins en partie, dans le tout nouveau véhicule concept Nissan IMQ qui a été dévoilé mardi au Salon de l’auto de Genève 2019.

Il suit le concept IMx de l’an dernier ainsi que le concept de berline IMs aperçu à Detroit au début de cette année. Pas aussi puissant que le second, le Nissan IMQ repose sur une plateforme multimoteurs à rouage intégral et mise sur la technologie e-POWER – déjà en service sur certains modèles Nissan au Japon – pour générer une puissance de 250 kilowatts (335 chevaux) et un couple de 516 lb-pi. Le système n’est pas entièrement électrique, toutefois, puisqu’un moteur à essence turbocompressé de 1,5 litre est installé pour recharger la batterie, à la manière de la Chevrolet Volt.

En ce qui concerne l’expérience de conduite, le concept IMQ incorpore les plus récentes innovations du programme de « Mobilité intelligente » de Nissan. Il comprend une version prototype améliorée du système ProPILOT Assist de Nissan, qui autorise une conduite semi-autonome plus avancée dans les rues et sur les autoroutes. À cela s’ajoute la technologie « Invisible-to-Visible » – une sorte de réalité augmentée permettant de mieux percevoir les objets en dehors de notre champ de vision – qui avait été présentée en janvier au CES 2019 à Las Vegas.

Comme un diamant taillé
L’extérieur radicalement sculpté de ce VUS compact vise à donner l’impression d’une seule surface continue, plus précisément à l’endroit où la carrosserie rencontre les vitres et le toit. La calandre V-motion de Nissan a été adaptée aux véhicules électriques et elle fait un joli pont entre le pare-chocs avant massif et le capot aux entailles chromées.

Sur les côtés, les jantes de 22 pouces et les arches de roues au design prononcé confèrent au Nissan IMQ une posture ultra solide. Mais ce n’est pas tout : les roues sont chaussées de pneus Bridgestone Connect « intelligents » qui transmettent des informations au conducteur, comme la charge, la pression, la température, le niveau d’adhérence et l’usure, par le biais de l’interface à écran large de 33 pouces. Selon Nissan, ces pneus aident l’IMQ à calibrer automatiquement ses systèmes de contrôle pour qu’ils fonctionnent de manière optimale.

Les portes, à ouverture inversée, donnent accès à un habitacle spacieux et futuriste où quatre sièges individuels semblent flotter dans les airs. Le tableau de bord en forme d’aile de Nissan revient en force, avec une console centrale en-dessous qui s’étire jusqu’à l’arrière. Un deuxième écran, plus petit, réunit au-dessus de la console l’Assistant personnel virtuel de l’IMQ, qui contrôle les fonctions comme la navigation en réponse aux commandes du conducteur.

Clairement, avec des concepts comme celui-ci, les véhicules électriques de demain seront tout sauf ennuyants.

Partager cet article