Nez Rouge : la meilleure idée de la soirée

Par Yanick Michaud
Nez Rouge : la meilleure idée de la soirée
Les partenaires de l’opération nez Rouge 2018 se sont fait un plaisir de rappeler à la mascotte que la meilleure idée de la soirée c’est de lui lâcher un coup de fil. (Photo : Photo Journal Saint-François - Pierre Langevin)

Alors que Nez Rouge célèbre sa 35e campagne de raccompagnement c’est au Répit le Zéphyr que s’est tenu le lancement de la 28e année de l’Opération Nez Rouge dans Salaberry-de-Valleyfield.

En 2017, les bénévoles de l’opération campivallensienne avaient effectué 608 raccompagnements en 11 soirées d’activités. Cette année, l’objectif a été augmenté et ce sont une douzaine de soirées ou les bénévoles de nez rouge effectueront un travail important pour les gens ayant la meilleure idée de ne pas prendre le volant avec les capacités affaiblies. « Ça nous permet de compter sur une belle source de financement qui est inestimable pour nous. Notre organisme aide 120 familles de la région en offrant du répit et du gardiennage à domicile pour les gens qui ont un enfant vivant avec un handicap ou le spectre de l’autisme », explique Pierre Dufour, président du conseil d’administration du Zéphyr, maître d’œuvre de cette campagne.

Une douzaine de soirées de Nez Rouge

L’équipe entrera en action dès le 30 novembre, soirée de lancement de la campagne qui se tiendra aussi les 1er, 7, 8, 14, 15, 20, 21, 22, 28, 29 et 31 décembre. Les ambassadeurs Nez Rouge effectuerons leurs tâches dans les municipalités de Salaberry-de-Valleyfield, mais aussi dans le Haut Saint-Laurent et Soulanges.

D’anciennes traditions seront de retour comme le concours des Bars, et la Soirée des élus le 21 décembre. C’est d’ailleurs le maire de Valleyfield Miguel Lemieux qui a accepté la tâche d’être le président d’honneur pour cette année. « Je suis très flatté qu’on ait pensé à moi. Parce que c’est une noble cause et c’est un projet fantastique. J’aime le moment où tout le monde se réunit autour de cette cause et qu’on réalise les nombreux bienfaits. Parce qu’Opération Nez Rouge sauve des vies. Au nombre de raccompagnements, on sait pertinemment qu’il y aurait des morts, des accidents, des arrestations pour facultés affaiblies. Et tout ça, ça brise des vies », dit-il, estimant qu’il n’y a pas de raisons valables pour prendre sa voiture avec les capacités affaiblies.

En ce sens, le député de Beauharnois, Claude Reid a également accepté de raccompagner des fêtards le 21 décembre. « Je lance le défi à mes collègues élus de venir le faire avec moi parce que Nez Rouge c’est important et qu’il ne faut jamais conduire avec les facultés affaiblies », a lancé l’élu de la CAQ.

Il est possible de devenir bénévoles en remplissant le formulaire d’inscription au operationnezrouge.com et d’être raccompagné sécuritairement lors des soirées d’activités en composant le 450 371-4848. D’ailleurs la coordonnatrice de l’Opération 2018, Christelle Gagnon-Beaudry a tenu à remercier les nombreux bénévoles, sans qui ces grands rendez-vous seraient impossibles. Elle a aussi salué les nombreux partenaires financiers de l’évènement annuel qui demeurent indispensables.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des