dossiers
micro-brasse

Microbrasserie Maltéus: un cours d'histoire régionale

mercredi le 16 décembre 2015
Modifié à 0 h 00 min le 16 décembre 2015
Par

C'est littéralement un cours d'histoire sur Salaberry-de-Valleyfield et sa région auxquels les amateurs de houblon ont droit, lorsqu'ils se rendent à la microbrasserie Maltéus située sur la rue Victoria.

Les noms à connotation locale, reliés au territoire ou aux légendes, reviennent souvent dans les bières de microbrasseries et c'est notamment le cas chez Maltéus.

«Selon le type de bières, on donne des noms de personnage historique pour identifier les différentes sortes», explique Édric L'Ériger Lacasse, copropriétaire de Maltéus.

Ainsi, on retrouve entre autres la bière Alexander Buntin, une Scotch Ale. Cet homme écossais a acquis en 1857 la première usine de papier journal à Valleyfield.

Puis, on remarque la Victoria, une bière noire corsée, en l'honneur de la rue Victoria à Valleyfield et de la reine Victoria, nommée impératrice des Indes britanniques.

On ne peut passer sous silence la bière Corruption, nommée en souvenir du scandale de corruption survenu en 1930 pour l'obtention du projet de construction du nouveau canal de Beauharnois.

Deux autres noms de bières se démarquent, soit la Colonel Salaberry, nommée d'après Charles-Michel de Salaberry qui a été un héros de la Bataille de la Châteauguay en 1812 et L'Affaire Shortis, en référence au double meurtre survenu à la Montreal Cotton en 1895.

Parmi les autres noms de bières à saveur locale qui peuvent être disponibles, on note La Campi, La Tod, La Centenaire, La MOCO, La Redoute, La Saranac, Le Lion d'Or et Le Seigneur Ellice.

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous

Dernières nouvelles