Max Lefebvre accusé de l’incendie au centre-ville

Max Lefebvre accusé de l’incendie au centre-ville
(Photo Journal Saint-François - courtoisie Gaétan Prégent) (Photo : (Photo Journal Saint-François - courtoisie Gaétan Prégent))

Max Lefebvre, 44 ans, a vu trois chefs d’accusation être déposés contre lui en lien avec l’incendie qui a éclaté derrière Pizza chez Rose le 23 juin.

La procureure Émilie Boissonneault-Trottier a retenu les charges d’avoir intentionnellement ou sans se soucier des conséquences de son acte, causé par le feu ou par une explosion un dommage à un bien qui ne lui appartient pas en entier, d’avoir  intentionnellement ou sans se soucier des conséquences de son acte, causé par le feu ou par une explosion un dommage à un bien qui ne lui appartient pas en entier même s’il sait que celui-ci est habité ou occupé, ou ne s’en soucie pas et bris de promesse. Celle-ci était de ne pas se présenter au Métro Daoust.

Me Boissonneault-Trottier précise que les deux adresses, le 16, du Marché, où se trouve la pizzeria, et le 73, Sainte-Cécile, l’immeuble à logements, ont été inscrits dans les chefs d’accusation.

Max Lefebvre demeure détenu. Il n’était pas représenté par un avocat au palais de justice de Valleyfield jeudi après-midi. La procureure s’est objectée à sa remise en liberté.

L’accusé à une cause pendante, pour un vol, qui revient en cour demain.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires