Malgré un bilan routier positif, les piétons demeurent vulnérables

(Source CAA-Québec)
Malgré un bilan routier positif, les piétons demeurent vulnérables
(Photo : (Photo - Pixabay))

Le bilan routier 2019 publié par CAA-Québec est le deuxième meilleur de l’histoire. Cependant, si globalement on enregistre moins de décès, on note une augmentation du nombre de piétons qui perdent la vie.

On a recensé 333 décès l’an dernier sur les routes du Québec, soit 28 de moins qu’en 2018. Le bilan s’améliore grandement chez les 15-24, avec une diminution de 23,9 % par rapport à la moyenne de 2014 à 2018. Toutefois, 71 morts concernaient des piétons; une statistique en augmentation de 18,7 % par rapport à la moyenne des cinq années précédentes.

« Il y a près de 50 ans, six personnes mouraient chaque jour sur les routes du Québec, alors qu’on compte aujourd’hui moins d’un décès par jour, constate Marco Harrison, expert en sécurité routière et directeur de la Fondation CAA-Québec. On doit se réjouir de cette amélioration, mais aussi garder en tête que chacune de ces pertes de vie est évitable : nous devons donc continuer de sensibiliser le public afin que le bilan s’améliore encore. »

On rappelle que les véhicules modernes ont même des dispositifs de sécurité tels des zones d’absorption intégrées à leur partie avant ou un dispositif de freinage automatique d’urgence pouvant détecter les piétons.

«La technologie distrait-elle trop les conducteurs? Les piétons prennent-ils trop de risques? Les infrastructures sont-elles assez sécuritaires? Répondre à ces questions permettra de mieux protéger les usagers vulnérables», ajoute M. Harrison.

Outre le nombre de décès, la quantité de blessés graves est aussi en diminution dans le bilan routier de CAA-Québec.

Le premier trimestre de 2020 a été marqué par la COVID-19. Une diminution du nombre de véhicules sur la route engendrera assurément une amélioration du prochain bilan routier.

« Ce n’est pas le temps de relâcher nos efforts ou de prendre de mauvaises habitudes parce qu’il y a moins de monde sur les routes. La Fondation CAA-Québec continuera donc d’agir concrètement pour sensibiliser le public aux meilleurs comportements à adopter », promet M. Harrison.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des