L’incendie ressenti pendant 5 jours au bloc opératoire de l’Hôpital du Suroît

L’incendie ressenti pendant 5 jours au bloc opératoire de l’Hôpital du Suroît
L'incendie à l'Hôpital du Suroît était survenu dans un stérilisateur du bloc opératoire. (Photo : Photo Journal Saint-François - Pierre Langevin)

Cinq jours après l’incendie, le bloc opératoire de l’Hôpital du Suroît a pu reprendre ses activités dans ses locaux habituels.

Le 13 mai, un incendie est survenu dans un stérilisateur du 3e étage de l’hôpital situé à Valleyfield. La fumée s’est propagée du bloc opératoire jusqu’au 7e étage.

Le CISSSMO, avec une équipe formée des mesures d’urgence, de gestionnaires, de médecins et d’employés de plusieurs secteurs ont travaillé d’arrache-pied pour minimiser les impacts de cet incident.

«Dans les heures qui ont suivi l’incendie, nous avons réorganisé les activités opératoires afin de minimiser les impacts sur nos usagers, a indiqué le CISSSMO. Un corridor de service a été immédiatement mis en place avec l’hôpital Anna-Laberge afin d’accueil nos usagers ayant besoin d’une chirurgie urgente. »

Un bloc opératoire temporaire a ensuite été organisé à l’Hôpital du Suroît afin d’assurer un certain niveau de chirurgie sur place.

Les travaux et nettoyage complet du bloc opératoire ont été effectués et celui-ci est fonctionnel dans ses locaux habituels depuis le 19 mai.

«En ce qui concerne les équipements, tout le matériel chirurgical a pu être retraité de manière sécuritaire et en conformité avec les normes provinciales en vigueur», a ajouté le CISSSMO.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des