Liberté de choisir : 30 années à prévenir les dépendances chez les jeunes

Par Mario Pitre
Liberté de choisir : 30 années à prévenir les dépendances chez les jeunes
Le 30e anniversaire de l’organisme Liberté de choisir a été souligné en présence de la co-fondatrice et formatrice, Céline Lefebvre, de la députée Claude DeBellefeuille, Vickie Courchesne, attachée politique du député Claude Reid, du maire Miguel Lemieux et de la directrice générale Marie-Josée Dumas. (Photo : Journal Saint-François Pierre Langevin)

Mis sur pied en 1990, l’organisme Liberté de choisir a depuis rejoint plus de 200 000 jeunes de la région grâce à ses programmes de prévention des dépendances.

Ce 30e anniversaire a été souligné le mercredi 13 novembre en marge de l’assemblée générale de l’organisme tenue au Club nautique de Valleyfield. Trente années où l’organisme a développé une solide expertise en prévention des dépendances et l’a mise à contribution dans les établissements scolaires de Beauharnois-Salaberry, du Haut-Saint-Laurent, Vaudreuil-Soulanges et du Roussillon.

L’assemblée a permis de procéder au lancement de la nouvelle programmation de l’organisme, par l’entremise du projet Mieux prévenir à tous les niveaux qui a été actualisé. Tous les partenaires ont été mis à contribution en répondant à un sondage sur les besoins du milieu en prévention des dépendances.

Prix Céline Lefebvre

L’événement a été marqué par un hommage bien senti envers la co-fondatrice de Liberté de choisir, Céline Lefebvre, récipiendaire du premier prix national qui portera dorénavant son nom, décerné par l’Association québécoise des centres d’intervention en dépendances.

Le prix Céline Lefebvre sera remis aux deux ans à un organisme en prévention des dépendances pour souligner le travail, l’implication et le dévouement pour cette cause. Le député Claude reid l’a d’ailleurs souligné lors d’une allocution prononcée le 7 novembre à l’Assemblée nationale.

Elle-même formatrice et directrice de Liberté de choisir durant 25 ans, Mme Lefebvre a contribué à développer « une expertise qui n’a pas de prix », a indiqué l’actuelle directrice de l’organisme, Marie-Josée Dumas.

Toujours active dans le milieu, elle est maintenant chargée de projet, conseillère et elle continue de former la relève d’éducateurs et de directions dans le domaine à travers le réseau au Québec, et même en France et à l’Ile de la Réunion.

Présents à cet événement, le maire Miguel Lemieux, la députée fédérale Claude DeBellefeuille et l’attachée politique du député Claude Reid, Vickie Courchesne, ont tour à tour souligné le travail de Mme Lefebvre et l’importance de Liberté de choisir au sein du milieu communautaire local et régional.

Le maire Miguel Lemieux a parlé « d’un organisme qui a su se renouveler et conserver toute sa pertinence », surtout à l’heure de la légalisation du cannabis. La député DeBellefeuille a quant à elle fait mention du travail de l’équipe de Liberté de choisir, « des gens entièrement dédiés à la vocation de l’organisme et qui fait une différence dans la vie des gens à qui ils viennent en aide. »

Au cours de sa dernière année d’activité, Liberté de choisir a rejoint plus de 6200 élèves lors de 451 ateliers dispensés dans 43 écoles des territoires desservis.

Ses différents ateliers ont abordé des thèmes tels que le cannabis, la gestion des plaisirs, les boissons énergisantes, ou encore l‘effet de la consommation de stupéfiants sur le cerveau des jeunes.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des