Les demandes d’aide alimentaire en hausse de 19% dans la région

Par Mario Pitre
Les demandes d’aide alimentaire en hausse de 19% dans la région
Moisson Sud-Ouest récupère des denrées alimentaires chez plusieurs fournisseurs répartis en majorité sur son territoire et les distribue quotidiennement aux organismes accrédités, afin que ces derniers soulagent la faim des plus démunis de la région. (Photo : Journal Saint-François Archives)

La faim demeure un enjeu important et préoccupant dans les MRC de Beauharnois-Salaberry, du Haut-Saint-Laurent et de Vaudreuil-Soulanges, à la lumière du Bilan-Faim 2019 rendu public par la banque alimentaire Moisson Sud-Ouest.

Cet état de situation révèle que plus de 2900 demandes d’aide alimentaire ont été reçues, ce qui représente 8863 personnes à qui Moisson Sud-Ouest est venu en aide, une hausse de 19% sur l’an dernier.

La banque alimentaire du Suroît note par ailleurs que « certaines catégories de population, qu’on pensait plus à l’abri, se retrouvent à devoir faire appel aux services de paniers de provisions pour réussir à se nourrir convenablement. »

C’est notamment le cas des personnes célibataires, qui représentent 57,2% des ménages ayant eu recours aux paniers de provisions sur le territoire du Sud-Ouest. Aussi, même des personnes ayant un emploi ont eu recours à l’aide alimentaire selon Moisson. « Chez la population active (18 à 64 ans) ayant eu recours aux services de paniers de provisions, 6% d’entre eux occupaient un emploi pour la même période, tandis que 8,1% d’entre eux étaient bénéficiaires de pensions de vieillesse. »

On enregistre cependant une « nette amélioration » dans les services de repas rendus aux ainés. Cette évolution est en grande partie attribuable, selon Moisson Sud-Ouest au Programme de Récupération en supermarché (PRS) mis en place par Les Banques alimentaires du Québec. Ce programme a notamment permis de récupérer collectivement plus de 6,5 millions de kilos de denrées saines et variées en 2018-2019 au Québec.

L’année 2019 marque d’ailleurs une hausse de 57% des repas offerts par les popotes roulantes dans le Sud-Ouest, une augmentation considérable qui illustre l’amélioration des services aux aînés.

« Notre communauté est tissée serrée et nous sommes très heureux des efforts consentis par chacun pour venir en aide à ses voisins. Tant qu’il y aura des personnes dans le besoin, Moisson Sud-Ouest et le réseau des Banques alimentaires du Québec seront là pour leur tendre la main. Chaque don peut d’ailleurs faire la différence », mentionne Julie Bergevin, directrice générale de Moisson Sud-Ouest.

Bilan-Faim 2019 de Moisson Sud-Ouest

– 8863 personnes aidées chaque mois, une augmentation de 19% par rapport à 2018
– 57,2% des ménages sont représentés par les célibataires
– 6% des bénéficiaires ont un revenu d’emploi
– 13 281 collations offertes aux enfants dans les écoles
– Une hausse de 57% des repas offerts dans les popotes roulantes

Des guignolées dans la région

– Guignolée des paroisses: dimanche 1er décembre, dès 10 h, dans tous les quartiers de Salaberry-de-Valleyfield
– Guignolées des médias, le jeudi 5 décembre – Valleyfield et la région
– Guignolée dans différentes paroisses et municipalités de la région

Les cannes destinées à la collecte de dons seront en vogue au cours des prochains jours lors des différentes guignolées.
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des