Les Braves veulent se forger une identité de vainqueur

Les Braves veulent se forger une identité de vainqueur
Le vétéran Olivier Bourret a démontré de belles choses contre les Inouk de Granby jeudi. Il a totalisé 10 points en deux parties. (Photo : (Photo Journal Saint-François - E.T.))

Le deuxième programme double en deux jours entre les Braves et les Inouk a donné lieu à des matchs opposés. Un gain de 10-2 et un revers de 9-1 pour Valleyfield. Bien qu’ils ne s’agissaient que de parties hors concours, la victoire est importante aux yeux de l’entraîneur-chef David Rochon.

«Si les joueurs ne jouent pas pour gagner, ils ne cadreront pas dans notre identité, a indiqué Rochon. J’accorde de l’importance à la victoire pour évaluer le désir de vaincre. Les joueurs ne sont pas ici pour puncher au début des matchs. »

Le fait que le hockey soit disputé dans un format de respect des mesures sanitaires, à 4 vs 4 sans contact n’a aucun impact sur la motivation des joueurs selon Rochon. Surtout que tous les joueurs de la Ligue junior AAA du Québec doivent suivre les mêmes règles.

Deux matchs opposés

Le premier match disputé vendredi à Granby s’est soldé par une victoire sans équivoque de 10-2. «Granby avait un gros alignement avec plusieurs vétérans qui devraient dominer la ligue cette année, a indiqué Rochon. Mais nos joueurs se sont super bien comportés. Avec leadership. La communication était bonne et on contrôlait bien la rondelle. »

Olivier Bourret a continué d’impressionner. Le vétéran qui a évolué avec l’Océanic de Rimouski l’an passé a terminé la partie avec 4 buts et 3 mentions d’aide. Alex Larocque, qui a aussi ajouté deux passes, et Mirco Fontaine ont inscrit un doublé. Justin O’Connor et Zakary Lavoie ont aussi touché la cible. Le gardien Marc-Anthony Lambert a repoussé 32 des 34 tirs dirigés vers lui.

L’autre partie a été entièrement l’inverse. Les Braves ont été dominés 9-1. Les ouailles de Rochon sont sorties à plat alors que les Inouk travaillaient plus fort qu’eux.

Seul Samuel Ianniciello a trouvé le fond du filet pour les Campivallensiens. Le gardien Xavier Lefebvre a été victime de neuf buts sur 30 tirs.

Entrée en scène de Gilpin et Mianscum

Le camp entre dans sa dernière phase cette semaine. Trente joueurs sont toujours présents au camp. Sur la glace, s’ajoute Marcus Gilpin. Le fils de Réginald, qui a endossé le gilet des Braves il y a 20 ans, était attendu lundi au Centre sportif et culturel de Saint-Timothée.

S’ajoute aussi Di-D’Abram Mianscum. Le joueur de 16 ans a été repêché au 8e tour du dernier encan. L’an dernier avec les Citadelles de Rouyn-Noranda midget espoir, il a totalisé 31 points en 26 parties. Déjà doté d’un physique imposant de 6’0 et plus de 200 livres, il est qualifié de projet à la Di Cesare [Anthony]. «Les joueurs de 16 ans sont rares dans notre ligue et on a hâte de voir ce qu’il peut nous donner. »

Jeudi, les Forts de Chambly seront en visite au Centre sportif et culturel de Saint-Timothée à compter de 19 h.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des