Les Braves se défoulent sur les Forts de Chambly

Les Braves se défoulent sur les Forts de Chambly

Etienne Caron, Jacob Lapierre et Derek Dicaire célèbrent un des 6 buts marqués par le trio dans la victoire de 10-3 sur Chambly.

Crédit photo : (Photo: Journal Saint-François – Pierre Langevin)

HOCKEY JUNIOR.  Les Braves de Valleyfield ont livré leur meilleure performance offensive de la saison et ils ont donné une leçon de hockey aux Forts de Chambly, jeudi soir, en présence d’une foule annoncée de 431 spectateurs à l’aréna Salaberry.

Le trio composé de Derek Dicaire, Etienne Caron et Jacob Lapierre s’est éclaté dans un massacre de 10-3, récoltant pas moins de 17 points au cours de la soirée. Les Braves ont joué sur les talons en première période et même s’ils n’ont obtenu que 4 tirs au filet, ils menaient 1-0 après 20 minutes de jeu grâce au 6e but de Xavier Grier.

Les troupiers de l’entraîneur-chef David Rochon ont explosé au 2e engagement pour s’approprier une avance de 6-1. Une fois que Maxime Lavoie (1er) a créé l’égalité à 2:28, les Braves ont ouvert la machine avec un triplé en 56 secondes dont une paire de buts marqués dans l’intervalle de 8 secondes.

Jacob Lapierre a enfilé une paire de buts en 2e période et il a récolté 5 points dans la rencontre. (Photo: Pierre Langevin)

Derek Dicaire (11e) a parti le bal à 5:00 et Francis Castonguay a enchaîné 48 secondes plus tard avec son premier en carrière dans l’uniforme des Braves, à la grande joie de ses coéquipiers. Dès la remise en jeu, Etienne Caron (14e) est allé déposer la rondelle derrière le gardien Alex Brousseau à 5:56 pour mettre fin à la soirée de travail du portier des Forts.

Son successeur Olivier Chalifour n’a pu faire mieux et Jacob Lapierre (12e) a ajouté à la priorité des locaux en avantage numérique à mi-chemin au second engagement. Le «68» des Braves a complété des stratégies de ses compagnons de ligne Étienne Caron et Derek Dicaire à 17:49 pour creuser l’écart à 6-1 en faveur des Campivallensiens.

Le gardien des Braves, Samuel Richard D. a été solide en première période, stoppant les 12 tirs dirigés vers lui. (Photo: Pierre Langevin)

Au début du dernier tiers, Samuel Ianniciello (6e) a finalement pu noircir la feuille de pointage après avoir été stoppé à deux reprises en échappée, tout en ayant été victime d’un «vol» perpétré par le gardien Olivier Chalifoux avec la mitaine lors d’un jeu de puissance au 2e tiers. Ses coéquipiers ont continué de l’alimenter par la suite et Ianniciello a finalement pu trouver le fond de la cage en convertissant une passe savante de Derek Dicaire en supériorité numérique avec 35 secondes d’écoulées au 3e vingt.

Les Braves ont compte deux buts en 8 secondes au 2e engagement dont celui d’Étienne Caron. (Photo: Pierre Langevin)

Le rouleau compresseur ne s’est pas arrêté et les Braves ont ajouté l’insulte à l’injure avec un doublé de Derek Dicaire (12e, 13e) et le 2e but du match de Xavier Grier (7e). Cette moisson inespérée a été particulièrement fertile pour Derek Dicaire qui a réussi un tour du chapeau en plus d’amasser 4 passes dans la rencontre. Le «27» des Braves volait encore plus qu’à l’habitude sur la glace et sa prestation lui a permis de passer du 10e au 2e rang des compteurs de la LHJAAAQ à égalité avec deux autres joueurs. Alors que Dicaire totalise 13 buts et 28 assistances pour 41 points en 19 matchs, Matthew Newbury (21-20-41) du Titan de Princeville et Louis-Philippe Denis (12-29-41) des Inouk de Granby ont le même nombre de points avec un match disputé de plus. L’attaquant des Inouk, William Leblanc occupe la tête du classement des marqueurs avec 52 points (29-23).

Le joueur du match, Derek Dicaire, auteur de 3 buts et 4 passes, a étourdi les Forts de Chambly. (Photo: Pierre Langevin)

Jacob Lapierre s’est illustré également avec une récolte de 5 points (2 buts, 3 aides), soit le même total que l’autre membre du trio, Étienne Caron, qui a fermé les livres avec un but et 4 passes. Xavier Grier (2 buts, une aide), Samuel Ianniciello (1-2) et Jordan Levac (0-2) ont en outre contribué à l’attaque.

Samuel Richard D. solide devant le filet

Le gardien victorieux, Samuel Richard D. a été solide au premier engagement et ses 12 arrêts ont permis aux Braves de bien s’en tirer dans la période initiale. Le cerbère de 17 ans, qui a été rappelé par les Huskies de Rouyn-Noranda pour le match que la formation abitibienne jouera à Blainville contre l’Armada samedi soir, a reçu 27 tirs tandis que les Braves ont cumulé 35 lancers, dont 19 en 2e période. Le nom de Samuel Richard D. a été inscrit dans la colonne des «assists», le portier campivallensien ayant été à l’origine du 13e but de Jacob Lapierre.

Francis Castonguay a été empoigné par ses coéquipiers après avoir réussi son premier but dans l’uniforme des Braves. (Photo: Pierre Langevin)

Les Braves (2 en 6) ont eu le dessus sur les Forts (0 en 5) au niveau des unités spéciales. Le numéro 4 Jason-Dylan Moss a joué un rôle prépondérant dans le triomphe de son équipe même si son temps de glace a été limité à 7 minutes et 51 secondes. Le défenseur de 19 ans s’est sacrifié pour ses coéquipiers en jetant les gants devant le matamore de Chambly, Anthony Wojcik, qui s’amusait à frapper tous ceux qui n’étaient pas en possession de la rondelle.

Ayant encaissé une dure mise en échec en première période, Samuel Ianniciello a marqué au début de la 3e période après avoir été frustré sur des échappées plus tôt dans la partie. (Photo: Pierre Langevin)

Moss a tenu son bout dans la bagarre et il a créé de l’espace pour ses acolytes pendant le reste du match. Source d’inspiration pour ses coéquipiers, Jason-Dylan leur a facilité la tâche en provoquant l’expulsion du fanfaron des Forts. Les Braves vont bénéficier d’une semaine de congé au calendrier et ils seront les hôtes des Flames de Gatineau le jeudi 15 novembre (19h30) à l’aréna Salaberry.

 

 

Commenter cet article

avatar