Les Braves remportent le duel de titans contre Longueuil

Par Denis Bourbonnais
Les Braves remportent le duel de titans contre Longueuil
Le gardien Émerik Demers a réalisé 30 arrêts dans la victoire de 3-1 des Braves de Valleyfield sur le Collège Français de Longueuil, jeudi soir à l’aréna Salaberry. (Photo : (Photo : Journal Saint-Francois - Pierre Langevin) )

HOCKEY JUNIOR. Les Braves de Valleyfield ont remporté le match tant attendu entre les deux puissances de la Ligue Junior AAA du Québec et ils ont défait le Collège Français de Longueuil par la marque de 3-1 devant une foule annoncée de 414 spectateurs réunis à l’aréna Salaberry.

Le gardien Émerik Demers a été solide avec 30 arrêts et Derek Dicaire a réussi une paire de buts pour un 5e match de suite depuis son retour au jeu à la suite d’une blessure pour mener la formation campivallensienne à une 14e victoire en autant de sorties à domicile cette saison.

Le «road runner» a brisé une égalité de 1-1 en s’échappant à 1:49 de la 3e période et il a mis un point d’exclamation sur ce triomphe des Braves en comptant dans un filet désert avec 35 secondes à écouler dans la rencontre. Un 27e but en 22 parties pour le «27» qui a encore élevé son jeu d’un cran au moment opportun.

Alex Larocque a réussi son 14e but de la saison et il a excellé dans les deux sens de la patinoire. (Photo: Pierre Langevin)

Au premier vingt, les meneurs des divisions «Trévi» et «91,9 Sports» se sont adonnés à un véritable jeu d’échec alors que les chances de marquer ont été minimales. Les visiteurs ont obtenu la moitié de leurs 10 lancers lors de leur second avantage numérique et le portier des Braves, Émerik Demers a été appelé à réaliser ses meilleurs arrêts de la période.

Au 2e tiers, le Collège Français a profité de l’une des seules déficiences de la défensive des Braves et William Duperron a ouvert le pointage sur un «deux contre un» à 4:08. Les locaux ont eu la gâchette rapide et ils n’ont eu besoin que de 47 secondes pour niveler les chances. Une pression soutenue a conduit au 14e but du «47» des Braves, le Coteaulois Alex Larocque, qui a capté un retour provenant de la baie vitrée derrière le filet pour compter avec la complicité de Samuel Meloche et Jordan Levac.

La vitesse et un tir précis de Derek Decaire a fait la différence en 3e période pendant que le portier campivallensien Émerik Demers arrêtait les 15 lancers dirigés vers lui, dont plusieurs lors d’une pénalité pour rudesse imposée à Samuel Meloche. Pour le reste, la brigade défensive est parvenue à briser les attaques longueuilloises en bloquant des lancers et en allongeant le bâton pour faire ricocher les rondelles.

Le défenseur Zachary Fauteux-Smith a haussé son jeu d’un cran. (Photo: Pierre Langevin)

Le Collège Français a été blanchi sur le jeu de puissance (0 en 4) et le fait d’avoir eu deux fois plus d’avantages numériques que les Braves (0 en 2) peut justifier le chiffre total des lancers, 31-24, en faveur des visiteurs.

Après avoir eu le dessus au premier engagement, 10-3, le Collège Français a vu les Braves faire de même en 2e période (13-6) pour porter le total de lancers à 16-16 après 40 minutes.

Zachary Fauteux-Smith, qui a obtenu une passe sur la bombe de 170 pieds de Derek Dicaire dans une cage abandonnée, a été particulièrement efficace à la ligne bleue au sein de la troupe victorieuse. Alors que de chauds partisans prononçaient le mot «Longueuil» en dérision au 3e vingt, le DJ a allongé le «Sweet Caroline» une fois la victoire acquise et pourquoi pas. Après tout, c’est toujours spécial de battre le Collège Français.

Les Braves ont peu de temps pour récupérer et ils en viendront aux prises avec un autre opposant coriace, les Cobras de Terrebonne, vendredi soir à la Cité du Sport.

William Duperron a ouvert le pointage à la 4e minute de la 2e période et les Braves ont riposté 47 secondes plus tard. (Photo: Pierre Langevin)
Le portier campivallensien Émerik Demers voyait bien la rondelle et il a fermé la porte aux visiteurs. (Photo: Pierre Langevin)
La mise en échec à l’endroit de Jordan Rochon a capté l’attention de l’annonceur maison. (Photo: Pierre Langevin)
D’autres photos prises par le photographe Pierre Langevin.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des