Les Braves ont vendu chèrement leur peau

Par Denis Bourbonnais
Les Braves ont vendu chèrement leur peau
Le Collège Français de Longueuil est venu de l'arrière deux fois avant de marquer en prolongation pour vaincre les Braves, 3-2. (Photo : (Photo: Journal Saint-François – Pierre Langevin))

HOCKEY JUNIOR.  La saison des Braves de Valleyfield est terminée! La formation campivallensienne a perdu une 2e fois de suite en prolongation contre le Collège Français de Longueuil, dimanche soir à l’aréna Salaberry, subissant ainsi l’élimination en 4 matchs face à la bande à Pierre Petroni devant une foule annoncée de 432 spectateurs.

Un but marqué par Samuel Guilbault (14e) à 14:44 de la période supplémentaire a permis aux visiteurs de remporter une victoire au pointage de 3-2 et de balayer la série, 4-0.

Les Braves ont pris les devants à deux reprises dans la rencontre, d’abord en 2e période grâce à un but de Derek Dicaire (4e) assisté de Jacob Lapierre et Etienne Caron en avantage numérique à 3:30. Louis-Philip Fortin (4e) a répliqué exactement 3 minutes plus tard, également sur un jeu de puissance et les deux équipes étaient à égalité, 1-1, après 40 minutes de jeu.

Au 3e engagement, les Braves ont repris le dessus sur un tir parfait de Samuel Ianniciello (2e) à la 3e minute, aidé de Samuel Meloche. Les Campivallensiens n’ont pu capitaliser sur un avantage numérique à 5 contre 3 et peu après, Samuel Gosselin (5e) a créé l’égalité avec moins de 7 minutes à jouer au 3e vingt.

Samuel Ianniciello a donné les devants aux Braves, 2-1, au début de la 3e période. (Photo: Pierre Langevin)

En prolongation, les Braves venaient tout juste d’écouler une 2e pénalité lorsque Samuel Guilbault (15e) a battu le gardien Vincent Paquette avec un lancer voilé de la ligne bleue. Le portier des Braves a été phénoménal dans le match, bloquant 47 des 50 rondelles dirigées vers lui pendant que son vis-à-vis Philippe Savard Masse a fait face à 24 tirs.

Les Braves étaient privés des services de deux éléments importants, Marc-Olivier Dignard, blessé à une cheville, et Nicolas Desgroseilliers, affaibli par un virus. L’attaquant Enrico Di Cesare a impressionné à sa 3e rencontre en séries et il a été une menace constante avant d’être visé par les officiels, qui l’ont pénalisé une fois en fin de 3e période et à deux reprises en prolongation.

Les troupiers de l’entraîneur David Rochon se sont relevés de l’humiliante défaite de 13-1 encaissée jeudi dernier en poussant le Collège Français à la limite dans les deux matchs suivants, qui ont été décidés en prolongation. Vendredi, les Braves ont effacé un déficit de 2-0 au 3e tiers à Longueuil et ils ont plié l’échine en prolongation, 3-2, sur un but compté par Anthony Boucher.

L’attaquant Enrico Di Cesare a exhibé ses talents offensifs à son 3e match en séries avec les Braves. (Photo: Pierre Langevin)

«Nous avons subi deux défaites crève-cœur, pas faciles à digérer, pour finir la série», a commenté l’entraîneur David Rochon. «On s’est présentés au premier match, tout s’est écroulé dans le 2e jeudi et on s’est quand même relevé en moins de 24 heures le lendemain. Nous avons forcé la prolongation avec 2 buts en 3e période et une victoire dans le 3e match à Longueuil aurait pu changer la série», affirme le «coach».

«Après la 2e rencontre, nous avons demandé aux joueurs de se présenter avec la même routine tout en ayant une meilleure attitude, d’être engagés et de ‘’compétitionner’’, ce qu’ils ont fait», a résumé l’entraîneur. «Certains vont se souvenir du match de 13-1, mais nous avons quand même réussi à battre Granby et Terrebonne pour passer aux quarts-de-finale. Contre Longueuil, nous avons fait face à la musique dans 3 des 4 matchs.»

David Rochon a conclu en signifiant qu’une fin de saison vient toujours avec une pensée pour les joueurs de 20 ans, en l’occurrence Jacob Lapierre, Nicolas Desgroseilliers et Jackson Thompson, qui ont chaussé les patins une dernière fois dans les rangs juniors.

(Photo: Pierre Langevin)
(Photo: Pierre Langevin)
(Photo: Pierre Langevin)
(Photo: Pierre Langevin)
(Photo: Pierre Langevin)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des