Les Braves de Valleyfield acquis par Stéphane Scotto et deux associés

Par Denis Bourbonnais
Les Braves de Valleyfield acquis par Stéphane Scotto et deux associés
La bonne humeur régnait au restaurant de l’aréna Salaberry lors de la présentation des nouveaux copropriétaires des Braves de Valleyfield, Frédéric Savaria, Danik Lavoie et Stéphane Scotto. (Photo : (Photo: Journal Saint-François – Pierre Langevin) )

HOCKEY JUNIOR.  L’aventure des Centres sportifs de Salaberry-de-Valleyfield en tant que propriétaire des Braves de la Ligue de hockey Junior AAA du Québec aura duré près de 5 ans.

Les dirigeants de la corporation à but non lucratif ont annoncé mardi après-midi que les Braves de Valleyfield ont été vendus à trois hommes d’affaires dont l’actuel directeur général du club junior, Stéphane Scotto. L’homme de hockey étroitement lié aux Braves depuis plus de 20 ans aura comme partenaires deux anciens joueurs du circuit Junior AAA, Frédéric Savaria et Danik Lavoie.

«Une réflexion amorcée en janvier dernier par les Centres sportifs a amené l’organisation à faire une restructuration et les Braves juniors font partie des changements. La vente de l’équipe a été faite pour les bonnes raisons, soit en pensant aux jeunes qui veulent jouer au hockey», a indiqué Mario Hébert, directeur au sein du conseil d’administration des Centres sportifs.

Stéphane Scotto, qui mijotait ce projet depuis l’an dernier, se réjouit d’avoir pu compter sur l’appui de deux hommes d’affaires qui ont levé la main. «C’est un défi économique de pouvoir offrir une équipe junior aux jeunes et je n’aurais pu le faire sans le soutien de mes associés. Nous espérons que les partisans seront encore plus nombreux la saison prochaine et que de nouveaux commanditaires s’ajouteront à ceux qui sont déjà derrière les Braves», a-t-il souhaité, lors d’une rencontre de presse tenue au restaurant de l’aréna Salaberry.

Frédéric Savaria, qui se décrit comme un passionné de hockey, est un résident de Léry oeuvrant dans le domaine de l’immobilier. Le père de deux enfants a patiné comme attaquant avec les Jets et les Élites de Châteauguay à l’époque de la Ligue Junior Tiers-2. Il a d’ailleurs été le capitaine de la formation châteauguoise. Ça n’a pas été long que Stéphane (Scotto) m’a convaincu. Je veux donner au suivant», a exprimé le nouveau copropriétaire.

Le directeur gérant et nouveau copropriétaire des Braves, Stéphane Scotto, a annoncé l’acquisition de l’équipe junior en présence de Donald Nault (compagnie Bauer), David Rochon (entraîneur-chef), Frédéric Savaria, Danik Lavoie (copropriétaires), Jacques Laporte, président de la LHJAAAQ, Martin Lacroix et Mario Hébert, des Centres sportifs de Salaberry-de-Valleyfield. (Photo: Pierre Langevin)

Danik Lavoie a pour sa part évolué à la ligne bleue avec les Cyclones de LaSalle de 1988 à 1991. Propriétaire de restaurants Subway sur la Rive-Sud de Montréal, il veut maintenant relever le défi de jumeler les affaires et le hockey. «J’ai connu Stéphane quand il était propriétaire de franchises (Subway) et ça été facile de m’entendre avec lui quand il m’a fait une proposition pour le hockey.» Habitant à Montréal et père de 4 enfants sportifs, Danik Lavoie connaît bien la région pour y passer l’été au chalet familial sur les rives du lac Saint-François à Sainte-Barbe.

Pour l’équipe qui commande un budget annuel de l’ordre de 230 000 $, le temps est aux préparatifs en vue des assises annuelles de la LHJAAAQ. Avant la séance de sélection 2019 qui aura lieu le samedi 15 juin à Saint-Jean-sur-Richelieu sous la férule des Forts de Chambly, les Braves vont surveiller de près le repêchage de la Ligue Junior Majeur du Québec, le 8 juin. Deux jours plus tard, la formation campivallensienne fera connaître l’identité des 3 espoirs de la région qui seront protégés avant de prendre part au repêchage de dissolution de l’Arctic de Montréal-Nord, le même soir.

L’entraîneur-chef David Rochon, qui a été présenté comme le bras droit (et gauche) de Stéphane Scotto, estime que les Braves seront parmi les mieux positionnés dans les 12 équipes du circuit Laporte pour aspirer aux grands honneurs en 2019-2020. «Nous avions une équipe jeune avec seulement 3 joueurs de 20 ans la saison dernière et 17 joueurs sont éligibles à revenir. Sur notre liste de 55 joueurs, une douzaine sont âgés de 20 ans», constate le directeur gérant-adjoint.

L’entraîneur-chef des Braves, David Rochon est très optimiste en vue de la prochaine saison avec le retour probable de nombreux vétérans et une liste de joueurs qui comprend une douzaine de 20 ans. (Photo: Pierre Langevin)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des