Automobile
Coin-conseils

Les automobilistes comprennent-ils la technologie moderne ?

samedi le 16 avril 2022
Modifié à
Par Benoit Charette

autoben@videotron.ca

Vous avez d’un côté les constructeurs qui font de grands efforts pour rendre la conduite plus sécuritaire en introduisant chaque année des formes de conduite plus autonomes. Qu’elles se nomment Autopilot, Super Cruise, Propilot ou autres, on tente de rendre la conduite plus facile. De l’autre côté, vous avez les automobilistes qui dans bien des cas ne comprennent pas bien tous ces systèmes. Une étude de l’AAA aux États-Unis révèle qu’un nombre inquiétant de personnes ne sont pas conscientes des limites des systèmes avancés d'aide à la conduite (ADAS) de leur voiture. Une même étude chez nous donnerait les mêmes résultats.

Avez-vous fait un réel effort pour comprendre les systèmes de conduite autonome ?

Des compagnies comme GM, Ford, Nissan et autres ont investi beaucoup de temps et d’argent pour faire fonctionner ces nouvelles technologies. Alors que certains systèmes fonctionnent tout seuls comme le détecteur d’angles morts ou le détecteur de changement de voie, le régulateur de vitesse intelligent doit être mis en fonction. La majorité de ces systèmes sont compliqués, requiert plusieurs étapes pour être fonctionnel et peu de gens comprennent bien toutes les subtilités et les limites de ces systèmes. Trop de gens croient à tort que les systèmes de régulation de vitesse adaptatifs réagissent aux objets fixes sur la route, comme les débris ou les cônes de signalisation. L’Étude de l’AAA a également révélé que certains croient que le système maintient la voiture centrée sur sa voie. Pour être honnête, certains systèmes, comme le Bluecurise de Ford ou l’Autopilot de Tesla, le font, mais il s'agit généralement d'une fonction distincte connue sous le nom d'assistance au maintien dans la voie. D'autres participants pensent également que le système fonctionnerait, quelles que soient les conditions météorologiques. On fait aveuglément confiance au système et on remet littéralement sa vie entre ses mains.

Trop peu d’explications

Cette même étude de l’AAA a démontré qu’il faut en général six mois aux propriétaires d’une nouvelle voiture pour bien comprendre sa technologie. Des vendeurs automobiles m’expliquaient qu’ils font le tour de la voiture et de ses technologies avec les propriétaires, mais admettent que cette trop course séance d’information n’est pas suffisante pour que les gens comprennent bien. Pour moi qui suis dans le métier et qui change de voiture tous les lundis, j’ai passé plusieurs heures à tenter de comprendre certains systèmes comme le Super Cruise qui exige plusieurs étapes avant de fonctionner. Il y a eu 10 à 15 minutes d’acharnement sur la route avant que cela finisse par marcher et encore j’avais oublié comment j’y étais arrivé. Il est important de prendre le temps de s'informer sur les limites du logiciel ACC pour éviter tout accident.

Demander une formation chez le concessionnaire

Trop de gens sont pressés de partir avec leur nouvelle monture. Prenez le temps de demander une vraie séance de formation chez les concessionnaires pour bien comprendre les logiciels de votre véhicule. Il faudrait aussi que les constructeurs trouvent des moyens pour rendre tous les systèmes ADAS plus faciles à comprendre. La technologie va prendre de plus en plus d’espace et déjà les gens sont complètement perdus.

Le texte Les automobilistes comprennent-ils la technologie moderne ? provient de L'annuel de l'automobile - Actualité automobile